ECORENO’V passe la barre des 8 000!

Chaque trimestre, retrouvez sur le blog du plan climat de bilan d’avancement d’ECORENO’V [clic!]. Ce printemps, le nombre de logements financés pour des travaux de rénovation énergétique sur notre territoire atteint 8 930 depuis le lancement du dispositif. 

La copropriété "La rose de la Haye", à St Genis Laval, a été rénovée fin 2018 (la photo est prise pendant les travaux). Elle a divisé par 2 ses consommations d'énergie ! retrouvez les détails sur la fiche de site.

La copropriété « La rose de l’Haye », à St Genis Laval, a été rénovée fin 2018 (la photo est prise pendant les travaux). Elle a divisé par deux ses consommations d’énergie et atteindre le niveau « BBC rénovation » (Bâtiment Basse Consommation). Retrouvez les détails de l’opération sur la fiche de site (clic!).

La plateforme ECORENO’V, lancée en 2015, est en phase d’accélération. Sur les 8 930 logements financés depuis le début du dispositif, on retrouve en première position les copropriétés (5 000 logements), les logements sociaux (3 600 logements) et les maisons (bientôt 200 logements).

Et ce n’est pas fini! Les bonnes idées se propagent vite : les équipes d’ECORENO’V anticipent que les propriétaires de 8 000 logements supplémentaires s’engageront dans des travaux d’ici la fin de l’année. Du pain sur la planche pour un dispositif maintenant bien rôdé.

Si vous ne connaissez pas (encore) cet accompagnement, ou pour connaître ses dernières évolutions, c’est par ici !

Le suivi trimestriel d’ECORENO’V sur le blog fait l’objet d’une rubrique dédiée (clic)

 

 

 

Lyon Vaise, Spi West équilibre les énergies

Le premier immeuble de bureaux à énergie zéro de l’agglomération étrenne ses façades, arrondies de panneaux photovoltaïques, sous le soleil de Lyon Vaise. Le Spi West – c’est son nom – incarne la performance énergétique d’un ancien quartier industriel en reconversion.

>> Mesure visée par le 4.2 du Plan d’Actions Partenarial [clic ! à lire en p.34]

Spi West à Lyon Vaise

Bâtiment Spi West, vue générale, côté Rives numériques © Stéphane Rambaud

Lyon 9. Sous ses allures de soucoupe volante posée à la pointe nord du quartier de l’Industrie, Spi West est le premier immeuble tertiaire à énergie zéro de l’agglomération. Dans la toute proximité des Rives de Saône, le bâtiment – inauguré en février dernier – héberge une pépinière d’entreprises numériques, des bureaux d’études et des commerces.

« J’veux du soleil ! » pourrait entonner le démonstrateur nouvelle génération qui équilibre ses consommations énergétiques au moyen d’une production propre, via une centrale photovoltaïque. Avec 800 m² de panneaux solaires – en toiture, où ils servent également de couverture et de protection, et en façades, où les panneaux sont traités en brise-soleil photovoltaïques verriers – la centrale produit l’équivalent des besoins énergétiques de l’immeuble, très inférieurs (27kWh/m²) au niveau de référence du label BBC (Bâtiment Basse Consommation). « En clair, 100 % des besoins du bâtiment en matière de chauffage, de ventilation, de rafraîchissement et d’éclairage sont couverts », explique Patrick Leroy, architecte-associé chez Sud Architectes qui a dessiné le bâtiment.

Une attention toute particulière a été apportée à l’éclairage des bureaux avec, notamment, la commande de l’éclairage des locaux par détecteurs de présence et éclairage gradable asservi à des sondes de luminosité.

De la même façon, la température et la ventilation des locaux sont contrôlées à distance, au moyen des ces capteurs intelligents.

L’orientation et la volumétrie de l’édifice, le traitement des façades – une ossature bois réduisant les ponts thermiques et revêtues de parements de terre cuite agrafés – l’ensemble des choix techniques et de matériaux parachèvent l’éco-construction pour conférer à Spi West sa performance exemplaire.