5ème Conférence Energie Climat

Le 23 novembre, la 5ème Conférence Enegie Climat et 3ème séminaire d’ensemble du Schéma directeur des énergies a rassemblé 300 personnes au musée des Confluences. Un lieu symbolique pour marquer la convergence des thématiques « climat, air, et énergie » au sein du futur PCAET qui sera élaboré en 2018.

Les 101 partenaires de la Conférence Energie Climat se sont rassemblés pour une journée de bilan et de perspectives, le 23 novembre 2017 au musée des Confluences.

Les 101 partenaires de la Conférence Energie Climat se sont rassemblés pour une journée de bilan et de perspectives, le 23 novembre 2017 au musée des Confluences (photo Thierry Fournier Métropole de Lyon)

Point d’étape 2017

Comme tous les 2 ans, la Métropole a publié le bilan des actions du territoire. On retrouve l’évolution des principaux indicateurs sur l’évolution des émissions du territoire par secteurs d’activité. Ainsi, les émissions de Gaz à Effet de Serre du territoire ont baissé de 16% entre 2000 et 2015, alors que la consommation d’énergie baissait de 9.5% : la population ayant augmenté de 13% sur cette période, notre agglomération montre qu’il est possible, par des évolutions de modes de vie et des actions d’efficacité énergétique, de dé-corréler l’attractivité et l’impact climatique. La part des énergies renouvelables et de récupération produites sur le territoire couvre 7% des consommations.

Au-delà de ces indicateurs globaux, les actions ont avancé sur chaque secteur et les chiffres l’illustrent : 5400 logements éco-rénovés depuis le lancement du plan climat et des subventions pour les rénovations globales et performantes, +28% de fréquentation dans les transports en commun depuis 2006, 40 000 covoitureurs réguliers… Les 100 partenaires du Plan Climat ont aussi fait le bilan de leurs actions en interne et sur le territoire, elles sont rassemblées dans le document « point d’étape 2017″:

  2017 - Point d'étape PCET (741 téléchargements )

18 nouveaux partenaires

Une Conférence Energie Climat ne serait pas complète sans la traditionnelle valse des signatures… 18 nouveaux partenaires rejoignent la démarche : Arkema, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, la Chambre d’Agriculture, le cluster EcoEnergies, General Electric, GRT Gaz, IDEX, Lyon Parc Auto, Météo France, le SIGERLy, RTE et les communes de : Couzon au Mont-d’Or, Fontaines-sur-Saône, Genay, Givors, Irigny, Quincieux et Rochetaillée-Sur-Saône.

Les 18 nouveaux signataires du Plan Climat de la Métropole de Lyon (photo Emma Arbogast Grand Lyon)

Les 18 nouveaux signataires du Plan Climat de la Métropole de Lyon (photo Emma Arbogast Métropole de Lyon)

 Un nouveau volet « Adaptation »

Un plan climat comporte 2 volets : l’atténuation du changement climatique (par les actions de maîtrise de la demande en énergie), et l’adaptation. Ce deuxième volet n’était pas encore ajouté formellement au Plan Climat. C’est maintenant chose faite : après la publication en 2015 du « Diagnostic Adaptation : socle des connaissances« , la stratégie s’est construite en 2016 et 2017 avec l’aide des partenaires. Un appel à contribution a fait émergé 165 actions de la part de 32 porteurs de projet, la plupart d’entre elles étant déjà en cours : l’Adaptation est un sujet approprié qui touche différents métiers et activités ! La Conférence Energie Climat a validé l’intégration de 5 nouveaux axes stratégiques dans le plan climat, qui passe de 26 à 31 actions.

Les films diffusés à cette occasion

Convergence des thématiques « Climat, Air, Energie » : nos actions quotidiennes ont un triple bénéfice ! C’est donc en toute cohérence que la Métropole de Lyon rassemble ces trois thématiques dans l’élaboration de son futur Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Une seule et même démarche pour continuer les efforts ensemble et se projeter à 2030.

Exemples d’actions mises en oeuvre par les partenaires sur l’Adaptation au changement climatique : l’activité de chacun va être impactée, comment en faire une opportunité ?

Qu’attendent les citoyens du prochain PCAET ? La coalition climat a proposé une contribution en amont de la refonte du PCAET, prévue pour 2018, grâce à une série d’ateliers et d’un débat collectif (le 8 novembre 2017) qui a rassemblé 120 citoyens issus d’associations ou en tant qu’individus. Les éléments proposés sont à l’étude pour être intégrés à l’écriture du nouveau PCAET.

Se projeter à 2030

Cet événement, en tant que 3ème séminaire d’ensemble du Schéma directeur des énergies, a été l’occasion de se projeter vers l’avenir. Le diagnostic du territoire a été mis à jour en 2016 et constitue une photographie du système énergétique autant sur la consommation, la production et la distribution d’énergie à la maille IRIS (maille infra-communale de l’INSEE). Sur cette base, la Métropole et ses partenaires ont construit au cours de l’année 2017 4 scénarios qui pourraient être les « futurs possibles » du territoire à horizon 2030. Pour celà, 8 ateliers on été nécessaires rassemblant 50 acteurs du monde associatif, économique et les collectivités. Les ateliers de l’après-midi de la Conférence Énergie Climat ont eu pour but de s’immerger dans chacun de ces scénarios, en se mettant dans la peau de différents acteurs : un scénario « la force de la multitude », qu’est-ce que ça implique pour une association? pour un gestionnaire de réseau ?

  2017Les 4 scenarios du SDE (366 téléchargements )

Lancement de la révision du PCAET

En 2018, la Métropole et ses partenaires choisiront, en panachant les 4 scénarios, la trajectoire énergétique à horizon 2030. La première moitié de l’année sera dédiée à la définition de cette stratégie (ajuster les curseurs), la deuxième à l’écriture du plan d’actions. Cette trajectoire énergétique sera ensuite chiffrée en impact « gaz à effets de serre » et « polluants » afin de fixer des objectifs ambitieux et atteignables pour les 10 prochaines années. A cette occasion, les avancées du Plan Oxygène seront intégrées et complétées pour concourir aux objectifs d’amélioration de la santé en lien avec l’environnement.

Le futur PCAET sera la synthèse de ce travail partenarial. Fin 2018, la trajectoire énergétique sera présentées aux maires des 59 communes de l’agglomération et un travail sera réalisé à l’échelle des conférences territoriales des maires pour intégrer les enjeux locaux. Au premier semestre 2019, le document sera soumis à la consultation du public comme le prévoit la réglementation. Enfin, un nouvel « appel à partenaires » sera diffusé pour permettre aux 100 partenaires actuels et à d’autres de signer le nouveau plan et de s’engager sur leurs compétences. 

Une nouvelle page à écrire pour le plan climat !

GL-logo-PCAET_2017

 

 

 

La 3e Conférence Energie Climat mobilise les partenaires

Salle comble pour la 3e Conférence Énergie Climat qui s’est tenue le 28 octobre dernier à l’Hôtel de Communauté. L’objectif ? Dresser le bilan des actions engagées, deux ans la signature du Plan Climat Énergie Territoriale (PCET) et réaffirmer la volonté de maintenir une dynamique collective sur le sujet.

>> Mesure visée par l’action 2.2 du  Plan d’Actions Partenarial [clic !  à lire en p. 58]

Salle comble pour la 3e Conférence Energie Climat du 28 octobre 2013. © J.Léone

Un auditoire dense et attentif pour la 3e Conférence Énergie Climat du 28 octobre 2013. © J.Léone

Rappelez-vous : les dernières CEC –  qui se sont respectivement tenues en mai 2010 et novembre 2011 – avaient abouti à l’élaboration partenariale des 26 actions cadres du Plan Climat et l’engagement de tous les partenaires à les mettre en oeuvre dans leurs domaines de compétence (transport, énergie, habitat).

Émissions de Co2, deux ans d’actions récompensées

Deux ans après la signature du PCET, il était temps de dresser un premier bilan et de réaffirmer la volonté de maintenir une dynamique collective sur le sujet ! Nous accueillons donc 18 nouveaux signataires en 2013,  portant à 73 le nombre officiel de partenaires mobilisés à l’échelle du territoire.

En matière d’émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), les actions directement liées au Plan Climat ont permis d’économiser -100 000 tonnes de CO2/an en 2 ans. Les actions les plus impactantes ont été :

  • la mise en place de chaufferies biomasse sur les réseaux de chaleur, avec 70MW de puissance installés aujourd’hui pour un objectif de 160MW en 2020 (-53 000 tonnes de CO2/an)
  • la mise en oeuvre du Plan Mode doux : nous avons atteint l’objectif initial de 520km de pistes cyclables fin 2013 et la part modale du vélo en ville a doublé depuis 2006 (-26 000 tonnes de CO2/an)
  • le succès du covoiturage : une récente enquête auprès de 1000 grand lyonnais a montré que 24 000 à 42 000 personnes covoiturent régulièrement, alors que l’objectif du Plan Climat est de 50 000 en 2020 (-13 000 tonnes de CO2/an)
  • la montée en puissance des rénovations au niveau BBC dans le parc social, avec déjà 2000 logements dont la rénovation sera terminée en 2014 (-2 000 tonnes de CO2/an)
Evolution entre 2000 et 2010 des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) du territoire du Grand Lyon. Source : Air Rhône-Alpes et OREGES, 2013.

Evolution entre 2000 et 2010 des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) du territoire du Grand Lyon. Source : Air Rhône-Alpes et OREGES, 2013.

 

GES, la tendance est à la baisse

Cette réduction, qui correspond à –1% à -2% des émissions du territoire, s’inscrit dans une tendance de baisse généralisée sur l’agglomération. En effet, le baromètre développé par Air Rhône-Alpes et publié sur le site de l’OREGES (Observatoire Régional des Gaz à Effet de Serre)  montre qu’en 10 ans, les émissions de GES du territoire ont baissé de -10% (période 2000-2010).

 

 

Quand on regarde un peu plus en détails, on s’aperçoit que chaque secteur ne s’est pas comporté de la même manière pendant ces 10 années.

 

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur des Transports sur le Grand Lyon

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur des Transports sur le Grand Lyon

Volet Transport

Ainsi, le transport (qui représente toujours près de 30% des émissions du territoire), a vu ses émissions de GES décroître fortement, principalement en lien avec les évolutions réglementaires imposées aux constructeurs (normes sur les émissions des voitures). En effet, sur cette période la mobilité des Grands Lyonnais n’a pas diminué : si le trafic a diminué dans le centre-ville, il est en hausse en périphérie (voir la publication de l’Observatoire des déplacements de l’agence d’Urbanisme sur le trafic routier). 

2 actions des partenaires ont été présentées à la Conférence Energie Climat sur le volet « Transport », des services d’auto-partage 100% électriques :

 

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur de l'Industrie sur le Grand Lyon

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur de l’Industrie sur le Grand Lyon

Volet Industrie

Du côté de l’Industrie (à peu près 1/3 des émissions), la baisse est largement visible et – surprise ? – pas uniquement liée à la conjoncture économique : on peut penser que la pression accrue du coût de l’énergie et d’autres contraintes (réglementation, quotas carbone) ont poussé le secteur industriel à s’intéresser de près à la question de l’efficacité énergétique.

« Une partie des réponses au défi climatique réside dans l’innovation » ont rappelé les partenaires à cette occasion. De nombreuses initiatives privées fleurissent sur le territoire pour faire du Grand Lyon un terrain d’expérimentations grandeur nature de la transition énergétique.

 

Volet Énergie
Comme nous l’avons évoqué plus tôt, le déploiement du bois-énergie sur les réseaux de chaleur porte la puissance des installations en place à 70MW en 2013 ! En parallèle, les expérimentations de nouvelles formes de consommation énergétiques se multiplient – plaçant l’usager au cœur du dispositif.

 

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur de l'Habitat et du tertiaire sur le Grand Lyon

Evolution 2000-2010 des émissions de GES du secteur de l’Habitat et du tertiaire sur le Grand Lyon

Volet Habitat

Enfin, dans le secteur de l’habitat et du tertiaire, on observe une certaine stabilité des émissions de GES. De fait, en 10 ans, nous avons construit davantage de logements, mais qui consommaient moins d’énergie, ce qui peut expliquer cette stabilité. Comment infléchir la courbe? On voit bien que la production de logements et de bureaux neufs performants ne suffira pas, l’effort est à porter sur la rénovation…
Le Grand Lyon a justement voté un budget de 10 millions d’euros pour un plan de rénovation du parc privé et public existant portant sur 3200 logements . 275 logements de la Cité Perrache – qualifiés de « véritables passoires énergétiques » – vont notamment bénéficier d’une réhabilitation en règle pour l’atteinte du niveau BBC Rénovation.

 

18 nouveaux partenaires ont paraphé le précieux document à l'issue de la Conférence Enrgie Climat. © J. Léone

18 nouveaux partenaires ont paraphé le précieux document à l’issue de la Conférence Énergie Climat. © J. Léone

Il est enfin difficile de chiffrer quelle est la part de chaque facteur – notamment les changements de comportements dont on sait qu’ils ont une influence très forte… En témoigne le défi Famille à Énergie positive permettant la diminution de 12 à 17% des consommations énergétiques par la simple adoption d’écogestes, faciles à mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

Prochaine étape ? L’élaboration du volet « Adaptation ». Il s’agit de s’interroger ici sur les changements climatiques et leur influence induite sur nos modes de faire, de vivre.  Dès 2014, l’équipe du Plan Climat repartira en campagne pour mobiliser les acteurs concernés et initier une nouvelle démarche partenariale.
Pour aller plus loin

Reportage TLM sur le plan d’actions du Grand Lyon

A l’occasion de la signature du plan d’actions partenarial du Plan Climat,  un reportage télévisé a été réalisé sur la Conférence Energie Climat du 28 novembre et les enjeux du Plan Climat du grand Lyon: le voici!

Image de prévisualisation YouTube

Le Plan Energie Climat du Grand Lyon est signé !

 

Le Grand Lyon a réuni lundi 28 novembre les partenaires de la Conférence Energie Climat  pour signer le Plan d’actions qui permettra à l’agglomération d’atteindre les objectifs du « 3X20 »  et du facteur 4 aux horizons 2020 et 2050.

«  Aujourd’hui est un tournant pour l’agglomération. Nous entrons dans une nouvelle époque et il est important que nous le fassions ensemble ». Ces mots symboliques de Gérard Collomb ont introduit la signature du Plan Energie Climat du Grand Lyon. Véritable feuille de route  vers les « 3 X 20 », il marque la réussite d’un travail partenarial innovant.  Après la réalisation du diagnostic des émissions de gaz à effet de serre du territoire (2009) et l’élaboration d’une vision 2020 pour une agglomération sobre en carbone (2010), place désormais à l’action commune. Le Plan d’actions partenarial, noyau dur du PECT, est composé de fiches actions détaillées, au niveau des résultats attendus comme à celui des investissements nécessaires pour la collectivité comme pour les partenaires. Ils sont à ce jour 54 à accompagner le Grand Lyon dans son engagement pour la sobriété énergétique de l’agglomération et à être engagés dans des actions de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Plus de 173 actions sont d’ores et déjà répertoriées.

Co-créer l’agglomération de demain

Habitat, transport, énergie et ville intelligente, accompagnement des acteurs, mais aussi précarité énergétique, innovation, développement économique et révolution énergétique sont autant de thématiques à avoir été abordées lors de cette soirée de signatures et de débats.  Chacune revêt en effet des enjeux majeurs pour construire le Grand Lyon de demain, une agglomération qui en s’appuyant sur la mobilisation de chacun et sur son Plan d’actions doit pouvoir répondre efficacement aux défis énergétiques et climatiques.

Pour en savoir plus : découvrez le plan d’actions: 2012 - Plan d'actions partenarial (3354 téléchargements )

Image de prévisualisation YouTube

Réunion du Comité d’Orientation Stratégique: de la vision à l’action

Grand Lyon : nouvelles étapes franchies pour une agglomération sobre en carbone !

 Illustration d’un engagement fort et régulier du Grand Lyon dans le domaine du développement durable, Gérard Collomb, Président du Grand Lyon a entièrement dédié la journée du jeudi 8 septembre 2011, à cette thématique :

 –          Il a réuni le matin le Comité d’Orientation stratégique de la conférence énergie Climat, une trentaine d’acteurs clés de l’agglomération (industriels, chefs d’entreprises, directeurs d’institution.), pour leur proposer de franchir ensemble  une nouvelle étape vers l’objectif des 3×20 inscrit dans le Plan Climat.

      Cette nouvelle étape se veut particulièrement ambitieuse : il s’agit pour chaque   partenaire de déterminer, d’ici à la prochaine conférence énergie climat, quelles  actions concrètes il s’engage à mettre en œuvre pour réduire sensiblement l’empreinte carbone du territoire et ainsi contribuer atteindre les objectifs du plan climat. Pour les accompagner dans cette démarche, 12 actions compatibles avec l’objectif des 3×20 leur ont été proposées.

      Le plan d’action partenarial, réunissant l’ensemble des engagements de chacun, sera présenté lors de la séance plénière de la prochaine      conférence énergie climat, le 28 novembre prochain

 

–          Il a ensuite, au sein du centre de recherche de l’IFP-Energies nouvelles, présidé la conférence de presse de présentation du projet INDEED, aux cotés des présidents d’Arkéma, Rhodia, GDF SUEZ et IFP-Energies nouvelles. Ce projet de pôle d’innovation mondial dédié au développement des écotechnologies et des énergies décarbonnées a été labélisé par l’Etat dans le cadre du Grand Emprunt. Il réuni les industriels de la Vallée de la Chimie et notamment les leaders du domaine, tous présents ce matin aux côtés de Gérard Collomb. Ce dernier s’est félicité de cette reconnaissance de la métropole Lyonnaise et de la Vallée de la Chimie comme territoire et acteur incontournable de l’innovation dans le secteur de la chimie verte. Il a rappelé l’engagement du Grand Lyon dans ce domaine pour soutenir la mutation du territoire vers une économie bas carbone, compétitive et créatrice d’emploi.(liste des partenaires dans doc joint)

–      Sa journée s’est poursuivie par la réunion de lancement du comité de pilotage « Vallée de la Chimie » avec les acteurs locaux (Etat, collectivités locales, industriels, .) qui débouchera sur un schéma directeur global pour le territoire « Vallée de la Chimie » effectif dès 2012.

Ils ont dit…

Gérard Collomb, Président du Grand Lyon

«[Citant Saint Jérôme]  Le navire est en train de couler et nous discutons de la cargaison. Nous devons former ensemble un bel équipage pour sortir le navire de la tempête ».

Eric Poyeton, Président de Lyon Urban Truck and Bus (LUTB)

« On va passer de la recherche à des solutions éprouvées ».

Philippe Grillot, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon

« Le rôle d’une CCI est d’aider les TPE et PME à participer à un effort général, à être totalement dans l’esprit citoyen de la communauté qui est la nôtre ».

Jean Pierre Poncin, Directeur de la raffinerie Total de Feyzin

« Il est important d’aider les petites entreprises à suivre le chemin que nous sommes en train de tracer dans l’industrie d’ici 2020 ».

Daniel Godet, Vice-Président d’ABC HLM

« Certains organismes font déjà 100% de production verte. Le pli est pris ».

Gilles Courteix, Président FBTP Rhône

« Le rôle d’une fédération, c’est la formation. Si le marché est réellement là, nous, nous serons prêts ! »

Eric Pacquet, Directeur Environnement du Groupe Casino

« Lyon est une ville prioritaire pour le groupe Casino en matière de transport de marchandises. »

Bernard Rivalta, Président du Sytral

« Il n’y a pas une seule réponse. C’est en mixant les réponses qu’on y arrivera. »

Gérard Collomb, Président du Grand Lyon

« Nous venons d’assister à un débat extrêmement riche. Nous avons tous une vue partielle de tel ou tel problème. La séance de ce matin a montré la nécessité de la complémentarité, de la synergie pour avoir une stratégie globale. »

« Donnons-nous quelques semaines, jusqu’au 28 novembre, pour ensuite partir sur une stratégie partagée. »

« Plus tard, nous devrons communiquer sur ce que nous faisons pour que nos concitoyens s’approprient cette démarche globale. »

« Nous sommes en train de montrer que notre agglomération pense l’avenir. »

Le Plan Climat à Pollutec

Rendez-vous international incontournable des entreprises et organismes de l’environnement, le salon Pollutec a été l’occasion de donner la parole à des entreprises présentes sur le Grand Lyon, sur le thème   « Plan climat, sobriété énergétique : Une opportunité pour les entreprises »
 
Une soixantaine de personnes ont participé à ce rendez vous sur le stand du Grand Lyon jeudi 2 décembre en fin d’après midi.
Déplacement et transport de marchandises, Bâtiment, Industrie, Production et distribution d’énergie : les quatre thèmes étaient passés en revue après un accueil du vice président Bruno Charles en charge du plan climat , avec sur chaque thématique, une courte présentation des objectifs à atteindre (résultat de l’élaboration des scénarios) par Pierre Crépeaux, et une interview de 2 à 3 entreprises.
Transports 
– Auto-partage, covoiturage, la nouvelle place de la voiture en ville  avec François Geindre directeur général de Lyon Parc Auto
Un nouveau système pour la livraison de marchandises en ville  avec Denis Caux chef de projet City Fret (Pôle de compétitivité Lyon Urban Trucks and Bus)
Bâtiment
Construction et réhabilitation haute performance énergétique avec  Karine Lapray, responsable de l’agence de Lyon Bureau d’Etudes TRIBU
– Gestion intelligente de l’énergie dans les batiments industriels et tertiaires avec Laurent  Albiac directeur régional centre-est Siemens
 
Industrie
Projet  de R&D  (récupération de l’énergie basse température dans l’industrie) avec  Christophe Calais chef de projet Altereco du pôle de compétitivité Axelera /Arkema
De nouveaux services mutualisés pour les industriels avec Pierre Bonnel, administrateur de l’association des industriels de la région de Meyzieu (AIRM) et Thomas Lagier directeur de recherche Véolia R&D
 
Energie
– Production d’énergie 100% renouvelable  avec  Frédéric Storck responsable du département gestion de l’énergie Compagnie Nationale du Rhône
– Quelle perspective pour l’énergie solaire dans l’agglomération lyonnaise ?  avec  Stéphane Maureau directeur général d’EVASOL
– Quelques leviers pour l’efficacité énergétique avec Dominique Cherblanc directeur régional du développement territorial EDF
 
La Vice présidente Karine Dognin Sauze en charge des nouvelles technologies au Grand Lyon a profité de l’occasion pour faire le lien entre son domaine de prédilection et les objectifs du plan climat, notamment en donnant la parole à Christophe Debouit assistant de recherche au NEDO  sur le projet d’expérimentation de gestion intelligente des batiments à Lyon confluence.
 

 

Mise à jour 20/12/2010:

A cette occasion, une plaquette présentant la  Conférence Energie Climat a été publiée. Celle ci présente le fonctionnement de la Conférence et reprend les premiers résultats des travaux de l’année 2010. 

 
 

Usine à GES – novembre 2010

Et voici la livraison mensuelle de l’Usine à GES, webzine avec lequel le Grand Lyon a inscrit un partenariat visant à valoriser le travail réalisé notamment par la conférence énergie climat.

Au sommaire de ce numéro de L’Usine à GES, spécial Etats-Unis  :

– Un entretien exclusif avec Todd Stern, le négociateur en chef américain ;

– La stratégie énergétique de Google ;

– Comment l’université Stanford réduit ses émissions ;

– Dossier : Pourquoi les Etats-Unis ne sont pas si nuls ;

– Finance : La mort du CCX ;

– Grand Lyon : Les ateliers de la conférence énergie climat ont rendu leur copie

– Sciences & Technologies : Glaciologie, énergie et bâtiment

Bonne lecture!

Bienvenue sur le blog climat du Grand Lyon!

Le plan climat du Grand Lyon se dote d’un nouvel outil qui permettra un transfert d’information et des échanges plus efficaces : le blog climat.

Que peut-on trouver sur le blog ?

  • des informations publiques : articles d’informations, vidéos,  concernant l’effet de serre en général, les manifestations sur le Grand Lyon, etc.
  • des informations réservées aux membres de la conférence énergie climat : un espace privé, accessible en s’identifiant, permet d’avoir accès aux comptes rendus des réunions qui ont lieu dans le cadre de la conférence énergie climat, à l’agenda des événements à venir, etc. Des documents, réservés aux membres de la conférence énergie climat, sont aussi disponibles. A l’aide de l’outil commentaires, vous pourrez réagir aux versions provisoires qui seront diffusées via cette plateforme.

Le blog climat du Grand Lyon est ainsi un outil au service de la concertation autour des questions cruciales concernant l’avenir énergétique et climatique du Grand Lyon.

Tous vos commentaires, suggestions d’améliorations, et même de suggestions d’articles et de contenus peuvent être faits:

  • en commentant ce premier article
  • en envoyant un mail à l’adresse planclimat@grandlyon.com (ou en utilisant la page « contact »)

Abonnez vous! En cliquant sur ce lien (ou sur le lien « par mail » en haut à gauche de ce blog), vous pouvez être tenu au courant par mail de tous les nouveaux articles qui paraîtront sur le blog!

Bonne lecture!

L’équipe plan climat

Ateliers de concertation des 6 et 9 juillet 2010: publication du compte rendu

Voici le compte rendu des ateliers de concertation énergie, habitat, entreprises, déplacements, qui se sont déroulés les 6 et 9 juillet derniers.

[Téléchargement non trouvé]

Nous remercions vivement les 105 participants à ces ateliers, qui ont proposé 453 mesures (regroupées en 354 propositions finales). Pendant l’été, le BET Inddigo et l’équipe Plan Climat du Grand Lyon ont travaillé à organiser et qualifier les différentes actions proposées, selon 3 types de classements différents: coût des actions, facilité de mise en oeuvre, tonnes de CO2 économisées.

Vous avez possibilité de commenter ce compte rendu:

– en laissant un commentaire à la suite de l’article

– en envoyant un mail à l’équipe plan climat (planclimat »arobace »grandlyon.org)

Les prochaines étapes de l’élaboration des scenarii d’agglomération:

– début octobre: publication des scenarii « martyr ». Ce document proposera des orientations techniques permettant d’atteindre les -20% sur le territoire et les confrontera aux propositions d’actions des acteurs du territoire. Ce document sera la base des ateliers de concertation d’octobre et novembre.

– 21 octobre: ateliers de concertation thématiques

– 8 novembre: plénière de concertation

Coonférence énergie climat: vidéo de la soirée du 6 mai - Introduction

http://www.dailymotion.com/video/xelba3