Le nouveau plan climat 2030 approuvé par les partenaires

Plus de 9 ans après la toute première Conférence Énergie Climat (CEC) qui avait posé les fondations de l’engagement partenarial autour du plan climat de la Métropole de Lyon, la 6ème édition de cet évènement s’est déroulée le jeudi 28 novembre 2019.

Salle comble pour la 6ème Conférence Énergie Climat  - © Eric Soudan

Salle comble pour la 6ème Conférence Énergie Climat – © Eric Soudan

Cette 6ème CEC revêtait d’une importance particulièrement puisqu’il s’agissait d’approuver la nouvelle édition du plan climat, révisé en Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

400 participants ont assisté aux Subsistances à Lyon à la présentation du PCAET et de ses nouveaux objectifs à l’horizon 2030. 145 partenaires (entreprises, acteurs relais, associations, communes, autres institutions) ont signé le PCAET et ont déclaré leurs actions qui vont contribuer aux objectifs dans le document. La liste de ces 145 signataires du plan climat est disponible ici [clic !].

 

La soirée de présentation du plan climat a été rythmée par une séries d’interventions toutes plus passionnantes les unes que les autres.

 

« Le Comité Scientifique va permettre de questionner et d’enrichir le plan climat avec les connaissances diverses de ses membres » – Corinne Le Quéré

Corinne Le Quéré, climatologue franco-canadienne, Présidente du Haut Conseil pour le climat, a expliqué à l’audience le rôle qu’allait jouer le Comité Scientifique du plan climat de la Métropole de Lyon dont elle assure la présidence. Mme Le Quéré a partagé sa vision de cet aréopage, permettant d’apporter ses conseils, son soutien et le suivi de la mise en œuvre des politiques publiques en lien avec le plan climat métropolitain.

 

« Finalement on se sera pas forcément plus malheureux en renonçant à des choses auxquelles on a été habitué » – Sébastien Bohler

Sébastien Bohler, conférencier et écrivain en neurosciences, auteur du livre Le Bug Humain, a partagé avec la salle son analyse de la nécessaire rééducation du cerveau humain pour qu’il puisse avoir une vision à plus long terme et ainsi agir efficacement pour lutter contre la crise climatique.

Retrouver la vidéo de son intervention à la CEC en cliquant sur le lien [clic].

 

Ces deux interventions furent complétées par une table-ronde sur les finances et le climat, rassemblant la Caisse Centrale de Réassurance (CCR), le Crédit Agricole Centre-Est, et l’Institute For Climate Economics (I4CE). Il y fut notamment question du fléchage des fonds vers des investissements bas carbone.

Le sujet de l’adaptation de la ville au changement climatique n’en fut pas en reste puisque Lyon Métropole Habitat, l’Université de Lyon et l’agence paysagiste Villes & Paysages ont fait part de leurs retours d’expériences et de leurs témoignages sur des aménagements urbains exemplaires. La désimperméabilisation des sols, l’économie circulaire, la végétalisation et la gestion des eaux pluviales furent par exemple les thématiques évoquées lors de ces interventions.

 

 Retrouvez la présentation diffusée lors de la CEC 2019 en cliquant sur ce lien [clic !].

 

Le Plan Climat Air Énergie Territorial de la Métropole de Lyon a été adopté à l’unanimité par les élus du conseil métropolitain le 16 décembre 2019. Retrouvez la délibération d’adhésion en cliquant ici [clic].

 

Ouverture de la consultation sur le projet de plan climat

Fruit de plusieurs années de travail, le plan climat décrit la trajectoire de notre territoire à horizon 2030. Le document, encore sous forme de projet, entre en phase de consultation.

image_une

Historique

La Métropole de Lyon s’est engagée depuis 2015 dans la révision de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Ce document a pour but de définir la stratégie de transition « air-énergie-climat » du territoire aux horizons 2030 et 2050. Son élaboration s’est déroulée en plusieurs étapes : construction d’un modèle énergétique du territoire, élaboration de 4 scénarios de transition, proposition d’une trajectoire associée à un plan d’action décrivant les moyens nécessaires à l’atteinte des objectifs. Ce travail de scénarisation s’est appuyé sur le « schéma directeur des énergies », adopté en mai 2019 (voir l’article ou télécharger).

Plusieurs séries d’ateliers ont eu lieu entre 2017 et 2018 pour construire cette trajectoire : ils ont associé des partenaires du territoire (entreprises, associations, communes, bailleurs sociaux, etc) pour pouvoir fixer les « curseurs » d’une trajectoire ambitieuse mais réaliste.

Deux documents ont été rédigés :

  • le projet de Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) [clic!];
  • l’évaluation environnementale du PCAET, menée en parallèle pour s’assurer de la cohérence avec les enjeux environnementaux locaux [clic!]. 

Ces documents ont été transmis pour avis à l’autorité environnementale le 7 mars 2019, puis à l’état et à la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les avis de ces organismes sont joints au dossier.

Récolter les avis du public

Comme le prévoit la loi, une période de mise à disposition électronique du dossier de consultation du projet de Plan Climat Air Energie Territorial est prévue. D’une durée réglementaire de 30 jours, elle se tient entre le 14 juin et le 14 juillet 2019 sur la plateforme officielle du Grand Lyon.

Pendant cette période, le public peut formuler des observations et propositions sur la base du dossier et les envoyer par voie électronique (adresse mail dédiée : consultationpcaet@grandlyon.com) ou par courrier. 

Pour compléter cette consultation, des ateliers thématiques sont prévus en juin et septembre, à destination des acteurs du territoire (associations, partenaires du plan climat, entreprises, acteurs publics, etc). Une démarche à destination du grand public est aussi engagée, avec un événement festif le 30 juin au parc de Miribel-Jonage (clic!).

Adoption

Après ces différentes étapes de consultation, le projet de plan climat sera modifié, pendant l’été, pour tenir compte des différentes remarques. Les actions des partenaires souhaitant signer le plan climat seront aussi ajoutées, afin que figurent l’ensemble des engagements. L’adoption finale du plan climat sera proposée au vote des élus lors du conseil de la Métropole en fin d’année 2019.

Bonne lecture !