Les films de la CEC

Revivez les temps forts de la Conférence Energie Climat du 12 novembre 2015 en visionnant les vidéos diffusées à cette occasion ainsi que le film souvenir de l’événement !

Emissions de CO2 du territoire : comment sont-elles calculées ?

Ecorenov’ : campagne de rénovation de l’habitat.

Adaptation au changement climatique, un nouveau volet pour le Plan Climat !

Retour en image sur la 4ème Conférence Energie Climat, le 12 novembre 2015.

… prochaine CEC en 2017, d’ici là nous aurons l’occasion d’échanger par projet pour aller toujours plus loin dans la mise en oeuvre du plan d’action partenarial !

 

 

 

La ville de Lyon obtient le label Cit’ergie

La Ville de Lyon a obtenu en janvier le label européen Cit’ergie pour la qualité de sa politique énergie climat. La remise du label a eu lieu à Dunkerque lors des Assises Européennes de la Transition Énergétique. 

Bruno Lechevin, président de l'ADEME, remet le label à Nicole Gay, Adjointe au Maire de Lyon déléguée à la Préservation et au Développement du Patrimoine Immobilier (Dunkerque, jeudi 28 janvier  2016, crédit photo Sarah Alcalay).

Bruno Léchevin, président de l’ADEME, remet le label à Nicole Gay, Adjointe au Maire de Lyon déléguée à la Préservation et au Développement du Patrimoine Immobilier (Dunkerque, jeudi 28 janvier 2016, crédit photo Sarah Alcalay).

Après une phase de préparation et un audit fin 2015, la Commission nationale du label a donné son accord :  « La qualité du suivi de votre patrimoine, les mesures correctives associées aux bâtiments les plus énergivores, l’efficacité énergétique de votre éclairage public montrent qu’il est possible d’être exemplaire même avec un patrimoine conséquent ». Un patrimoine de 1 200 bâtiments et 72 000 lampes pour éclairer les rues !

Sur le total des 370,5 points possibles, Lyon a atteint 212,3 points, soit 57% de son potentiel, ce qui remplit les critères de labellisation (50%).

La Ville de Lyon a publié en 2015 une nouvelle version de son plan climat, qui intègre des actions sur son patrimoine mais aussi en lien avec le territoire. Un volet « Adaptation au changement climatique » a aussi été ajouté.

Quatre collectivités sont engagées à ce jour dans la démarche Cit’ergie sur le territoire du Grand Lyon : la Métropole (labellisée en 2015 sur le périmètre communauté urbaine), la Ville de Lyon, les Villes de Rillieux-la-Pape et de Vénissieux actuellement en processus Cit’ergie. C’est un label délivré pour 4 ans, il offre une « grille de lecture » européenne permettant d’identifier des points de progression.

Pour en savoir plus

Lire en ligne : le plan climat de la ville de lyon.

Site du label Cit’ergie

 

Héros Ordinaires – La Gonette, monnaie locale et citoyenne

Le 7 novembre 2015, une nouvelle monnaie est apparue à Lyon. L’objectif ? Échanger des biens et des services en consommant local et écologique, une expérience collective originale.

Gonette_groupe

Peu après son lancement en novembre 2015, la gonette est présentée aux étudiants de Lyon 2 -Porte des Alpes. De gauche à droite : Louis, étudiant en sociologie, Nicolas, salarié de la Gonette qui souhaite remettre la finance à sa place au service de l’économie et Marianne, éducatrice spécialisé qui souhaite démystifier l’économie.

Une monnaie locale, mais d’où vient cette idée ?

En 2011, une conférence sur les monnaies locales est organisée à Lyon. La monnaie locale de Toulouse mise en circulation cette année-là, le sol-violette, sert d’exemple pour expliquer le fonctionnement de ces nouvelles monnaies. Un collectif d’une trentaine de personnes est alors né à Lyon avec l’objectif de mettre en place la même chose dans leur ville. Le projet met 4 ans à se construire grâce à la communication (salon Primevère, site, page facebook…) et à la participation de citoyens engagés. « Pour qu’une monnaie locale marche, il faut une bonne adhésion » souligne Nicolas Briet, membre de l’association la Gonette. C’est pourquoi les choix importants sont faits lors d’ateliers participatifs et de votes sur le site internet et les réseaux sociaux. Par exemple, les couleurs, les dessins, les tailles des billets sont discutés et validés ensemble.

Au final, 1 500 personnes ont assisté à l’inauguration du 7 novembre 2015. L’association compte 350 adhérents et une quarantaine de partenaires (commerces, services).

Une monnaie locale, qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

La Gonette est la 31e monnaie locale française. C’est une monnaie locale complémentaire (MLC). A la différence du troc, elle existe sous forme de billets papier, est indexée sur l’euro et a pour objectif de construire des réseaux d’échanges. Le réseau français de ces MLC se développe et le nombre d’adhérents augmente chaque année.

(voir la liste des monnaies locales en France)

Pour qu’une monnaie locale soit bien implantée, il faut environ 1 000 utilisateurs et 100 commerces. Le réseau de la Gonette est donc en cours de développement. Pour sa mise en place comme pour d’autres monnaies locales de la région (la mesure à Roman-sur-Isère, la luciole et la bogue en Ardèche), la Gonette a été subventionnée par la Région Rhône-Alpes dans le cadre de la politique en faveur de l’économie de proximité.

Gonette 2

La Gonette finance l’économie de proximité car elle ne sert qu’à des échanges locaux réels.

La Gonette a également une charte de valeurs et défend des principes : le local, le social, l’humain et l’écologie.

Comment devient-on partenaire et quel est l’intérêt ?

Si un professionnel est intéressé, l’agrément se passe en 3 étapes.

1) Le professionnel vient prendre des informations sur le fonctionnement de la Gonette.

2) Des membres de l’association le rencontrent pour discuter du fonctionnement de la structure. A la fin de ce second entretien, un questionnaire est laissé au « candidat » qui doit alors expliquer ce qu’il fait et s’engager dans l’année à être en phase avec les valeurs de la charte. Parmi les actions possibles, un commerçant peut améliorer le traitement de ses déchets, chercher des fournisseurs et prestataires locaux, construire une gouvernance plus démocratique… L’objectif est d’être dans une dynamique d’amélioration continue : « la transition est entre mes mains ». La Gonette est donc une forme de « label éthique ».

3) Un comité de membres et salariés de l’association valide l’agrément du professionnel. Les usagers peuvent ainsi choisir leurs commerçants qui se distinguent des autres par leur engagement.

Et si je veux payer en Gonette ?

Pour utiliser la Gonette, il faut être adhérer à l’association. Cette adhésion de 5€ par an permet de changer ses euros en Gonette à tous les comptoirs de change et de  payer les partenaires.

Pour plus d’info 

http://www.lagonette.org/

https://www.facebook.com/LaGonette/

Le site des monnaies locales : http://monnaie-locale-complementaire.net/france/