Héros ordinaires: les vidéos

Dans le cadre de la démarche « Héros ordinaires », 8 films courts ont été réalisés et diffusés dans le cadre de la fête de la science 2009 et du salon Primevère 2010. Ces 8 courts métrages sont à présent disponibles sur le blog climat!

Constrution d’une maison bioclimatique, adhésion à une AMAP, rénovation thermique d’une grande copropriété, où tout simplement (simplement?) apprentissage du vélo, animation d’un pédibus ou entretien d’un jardin collectif, ces 8 portraits de grand lyonnais présentent des « héros » ordinaires, qui ont fait un bout de chemin vers une vie plus sobre en carbone. Pas de contraintes ici, plutôt des morceaux d’aventures humaine: des témoignages sur une sobriété joyeuse et enrichissante!

http://www.dailymotion.com/video/xg5nts http://www.dailymotion.com/video/xg5nuw http://www.dailymotion.com/video/xg5nxs http://www.dailymotion.com/video/xg5nyn http://www.dailymotion.com/video/xg5nz7 http://www.dailymotion.com/video/xg5nz9 http://www.dailymotion.com/video/xg5nzb

Le Plan Climat à Pollutec

Rendez-vous international incontournable des entreprises et organismes de l’environnement, le salon Pollutec a été l’occasion de donner la parole à des entreprises présentes sur le Grand Lyon, sur le thème   « Plan climat, sobriété énergétique : Une opportunité pour les entreprises »
 
Une soixantaine de personnes ont participé à ce rendez vous sur le stand du Grand Lyon jeudi 2 décembre en fin d’après midi.
Déplacement et transport de marchandises, Bâtiment, Industrie, Production et distribution d’énergie : les quatre thèmes étaient passés en revue après un accueil du vice président Bruno Charles en charge du plan climat , avec sur chaque thématique, une courte présentation des objectifs à atteindre (résultat de l’élaboration des scénarios) par Pierre Crépeaux, et une interview de 2 à 3 entreprises.
Transports 
– Auto-partage, covoiturage, la nouvelle place de la voiture en ville  avec François Geindre directeur général de Lyon Parc Auto
Un nouveau système pour la livraison de marchandises en ville  avec Denis Caux chef de projet City Fret (Pôle de compétitivité Lyon Urban Trucks and Bus)
Bâtiment
Construction et réhabilitation haute performance énergétique avec  Karine Lapray, responsable de l’agence de Lyon Bureau d’Etudes TRIBU
– Gestion intelligente de l’énergie dans les batiments industriels et tertiaires avec Laurent  Albiac directeur régional centre-est Siemens
 
Industrie
Projet  de R&D  (récupération de l’énergie basse température dans l’industrie) avec  Christophe Calais chef de projet Altereco du pôle de compétitivité Axelera /Arkema
De nouveaux services mutualisés pour les industriels avec Pierre Bonnel, administrateur de l’association des industriels de la région de Meyzieu (AIRM) et Thomas Lagier directeur de recherche Véolia R&D
 
Energie
– Production d’énergie 100% renouvelable  avec  Frédéric Storck responsable du département gestion de l’énergie Compagnie Nationale du Rhône
– Quelle perspective pour l’énergie solaire dans l’agglomération lyonnaise ?  avec  Stéphane Maureau directeur général d’EVASOL
– Quelques leviers pour l’efficacité énergétique avec Dominique Cherblanc directeur régional du développement territorial EDF
 
La Vice présidente Karine Dognin Sauze en charge des nouvelles technologies au Grand Lyon a profité de l’occasion pour faire le lien entre son domaine de prédilection et les objectifs du plan climat, notamment en donnant la parole à Christophe Debouit assistant de recherche au NEDO  sur le projet d’expérimentation de gestion intelligente des batiments à Lyon confluence.
 

 

Mise à jour 20/12/2010:

A cette occasion, une plaquette présentant la  Conférence Energie Climat a été publiée. Celle ci présente le fonctionnement de la Conférence et reprend les premiers résultats des travaux de l’année 2010. 

 
 

Usine à GES – novembre 2010

Et voici la livraison mensuelle de l’Usine à GES, webzine avec lequel le Grand Lyon a inscrit un partenariat visant à valoriser le travail réalisé notamment par la conférence énergie climat.

Au sommaire de ce numéro de L’Usine à GES, spécial Etats-Unis  :

– Un entretien exclusif avec Todd Stern, le négociateur en chef américain ;

– La stratégie énergétique de Google ;

– Comment l’université Stanford réduit ses émissions ;

– Dossier : Pourquoi les Etats-Unis ne sont pas si nuls ;

– Finance : La mort du CCX ;

– Grand Lyon : Les ateliers de la conférence énergie climat ont rendu leur copie

– Sciences & Technologies : Glaciologie, énergie et bâtiment

Bonne lecture!

Précarité sur le Grand Lyon: l’analyse de l’INSEE

Dans sa lettre de septembre 2010, l’INSEE analyse la précarité sur le territoire du Grand Lyon. Afin de mesurer et de caractériser la précarité des ménages dans le Grand Lyon, neuf indicateurs ont été retenus. Ils permettent d’évaluer à la fois la précarité monétaire, la précarité familiale et la précarité liée à l’emploi. Ils s’avèrent pertinents pour analyser la quasi-totalité de la population à l’exception des personnes âgées et des étudiants.

La précarité se localise principalement dans les communes de la banlieue est et dans quatre arrondissements de Lyon. Vaulx-en-Velin est la commune où tous les indicateurs atteignent leur valeur maximale. Vénissieux, Saint-Fons et Givors présentent les mêmes caractéristiques à un degré moindre. Quatorze espaces de précarité conséquents apparaissent sur les dix neuf communes de plus de  10 000 habitants du Grand Lyon. Ils correspondent en général aux quartiers prioritaires de la politique de la ville, même si trois d’entre eux ressortent, sans être classés parmi eux.

Il est intéressant de croiser cette carte avec la carte produite dans le cadre de l’élaboration des scenarii d’agglomération.


L’amendement adopté dans la nuit du 5 au 6 mai 2010, lors de l’examen du Grenelle II, donne une défi nition offi cielle et légale à la précarité énergétique. Désormais, « est en précarité énergétique au titre de la présente loi, une personne qui éprouve dans son logement des diffi cultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Pour le Grand Lyon, l’établissement de la cartographie (par le bureau d’étude ICE) a ainsi été basé sur l’hypothèse (fortes) d’une conjonction des caractéristiques suivantes:

• en situation de vulnérabilité économique (sans emploi, sans diplôme, chômeur, retraité, au foyer, étudiant, contrat jeune, contrat d’apprentissage, stagiaire, ou en intérim) et

• avec trois d’enfants ou plus, ou dont la personne de référence est âgée de plus de 65 ans ou de moins de 25 et

• habitant un logement construit avant 1975, sa résidence principale.

Ainsi 19 % des ménages (soit environ 50 000 logements) du Grand Lyon sont potentiellement en situation de précarité énergétique (de 8 à 26 % selon les communes).

Cette carte diffère sensiblement de la carte produite par l’INSEE. Outre le fait qu’elle indique une précarité « potentielle », et non une précarité « mesurée » comme le permet le puissant outil statistique de l’INSEE, elle interpelle par la localisation de cette précarité énergétique potentielle. L’est semble plus « épargné » par la précarité énergétique dans l’habitat (notamment Vaulx en Velin), tandis que des communes de l’ouest voient leur situation vis à vis de ce type de précarité nettement moins bonne que pour les indicateurs développés par l’INSEE. Une première explication à cet état de fait est la référence à la date de construction du logement dans le cadre du travail réalisé sur la précarité énergétique. Cet élément évite probablement à beaucoup de ménages de l’est lyonnais habitants des logements construits à partir des années 80 d’apparaître dans la comptabilisation de la précarité énergétique. A l’inverse, elle met en évidence une fragilité potentielle de nombreux ménages de l’ouest lyonnais.

Ces premiers éléments appellent évidemment une collecte de données plus précises pour qu’une réelle précarité énergétique puisse apparaître dans les futures analyses locales de la précarité. Cela demandera des croisements statistiques entre revenus et qualité du logement, ce qui nécessite de nouvelles enquêtes. Les membres de la conférence énergie climat ont, lors des ateliers de concertation du 21 octobre 2010, donné un caractère prioritaire à cette collecte de données, afin de pouvoir mieux comprendre et mieux lutter contre le phénomène de la précarité énergétique.

Lettre de l’INSEE: Précarité Grand Lyon INSEE (851 téléchargements )

Volets « habitat » et « énergie » des scenarii martyr (accès restreint aux membres de la CEC): [Téléchargement non trouvé] et [Téléchargement non trouvé]

Contribution du conseil de développement du Grand Lyon, qui interpelle sur ce phénomène dans le récit de projection-fiction qui présente une vision du Grand Lyon en 2050: Contribution du Conseil de Développement (665 téléchargements )

Tous les documents de la CEC

L’année 2010 a été riche en collaboration pour élaborer les scénarii d’agglomération du Plan Climat du Grand Lyon. Après le Lancement de la Conférence Energie Climat (un téléchargement )

qui s’est déroulée le 6 mai 2010, deux séries d’ ateliers :

=>ATELIERS TECHNIQUES

[Téléchargement non trouvé] [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé]

=> ATELIERS DE CONCERTATION

Méthodologie (466 téléchargements )

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé], [Téléchargement non trouvé]

[Téléchargement non trouvé] [Téléchargement non trouvé]

ont rassemblé différents acteurs du territoire pour écrire et valider les scénarii.

Une restitution de ces ateliers a été présentée lors de deux plénières :

[Téléchargement non trouvé] [Téléchargement non trouvé]

Nous remercions toutes les personnes qui ont participé à l’élaboration de ces scénarii et vous donnons rendez-vous très prochainement pour la prochaine réunion plénière de la Conférence Energie Climat.

Bienvenue sur le blog climat du Grand Lyon!

Le plan climat du Grand Lyon se dote d’un nouvel outil qui permettra un transfert d’information et des échanges plus efficaces : le blog climat.

Que peut-on trouver sur le blog ?

  • des informations publiques : articles d’informations, vidéos,  concernant l’effet de serre en général, les manifestations sur le Grand Lyon, etc.
  • des informations réservées aux membres de la conférence énergie climat : un espace privé, accessible en s’identifiant, permet d’avoir accès aux comptes rendus des réunions qui ont lieu dans le cadre de la conférence énergie climat, à l’agenda des événements à venir, etc. Des documents, réservés aux membres de la conférence énergie climat, sont aussi disponibles. A l’aide de l’outil commentaires, vous pourrez réagir aux versions provisoires qui seront diffusées via cette plateforme.

Le blog climat du Grand Lyon est ainsi un outil au service de la concertation autour des questions cruciales concernant l’avenir énergétique et climatique du Grand Lyon.

Tous vos commentaires, suggestions d’améliorations, et même de suggestions d’articles et de contenus peuvent être faits:

  • en commentant ce premier article
  • en envoyant un mail à l’adresse planclimat@grandlyon.com (ou en utilisant la page « contact »)

Abonnez vous! En cliquant sur ce lien (ou sur le lien « par mail » en haut à gauche de ce blog), vous pouvez être tenu au courant par mail de tous les nouveaux articles qui paraîtront sur le blog!

Bonne lecture!

L’équipe plan climat

Partenariat Usine à GES / Grand Lyon

Créée, en 2004, par Volodia Opritchnik et Thierry Kazazian, L’Usine à GES est la seule lettre professionnelle francophone dédiée aux changements climatiques. Lettre électronique mensuelle, L’Usine à GES est publiée dix fois par an.
Rédigée par les journalistes d’Energograd, L’Usine à GES est indépendante de toute entreprise, groupe de pression ou institution. Energograd assurant, seule, son financement et sa diffusion.
Reçue  chaque  mois par plus de 10 000 internautes français et européens, L’Usine à GES présente l’actualité climatique sous ses principaux angles:

  • scientifique
  • politique
  • économique
  • juridique.

Médium francophone de référence, L’Usine à GES est devenue le lieu d’expression favori de ceux qui font l’actualité climatique mondiale.
Ces derniers mois, Emmanuel Le Roy Ladurie (historien du climat), Lord Ron Oxburgh (ancien président de Shell), Yves-René Nanot (p-dg des Ciments Français), Andrew Gould (p-dg de Schlumberger), Rajendra Pachaury (président du GIEC), Yvo de Boer (secrétaire exécutif de la CCNUCC) ont choisi les colonnes de L’Usine à GES pour s’exprimer.

Dans le cadre d’un partenariat d’un an entre le Grand Lyon et l’Usine à GES, découvrez chaque mois une facette de l’action contre le changement climatique entreprise par les acteurs du territoire du Grand Lyon.

Après une interview de Gérard Collomb, président de la Communauté Urbaine, à l’occasion du lancement de la conférence énergie climat (en juin), puis d’un entretien avec Etienne Jacques, ex-directeur de l’APPEL qui a évoqué le positionnement des entreprises adhérentes à cette association (en juillet), en août est paru un mini dossier sur le bâtiment performant, tandis que  le numéro de septembre portait quant à lui sur la précarité énergétique. Le numéro d’octobre porte sur les réseaux intelligents. Il est téléchargeable ici.

Vous pouvez également télécharger le numéro d’août ici et le numéro de septembre ici

Vous pouvez vous abonner à l’usine à GES en cliquant sur le lien suivant: http://www.lusineages.com/backoffice.php?newsletter

Héros ordinaires!

A l’été 2009 a eu lieu une initiative originale: le premier repérage des « héros ordinaires » de l’agglomération lyonnaise.
La mission, confiée à Sandrine Boucher par la Direction de la Prospective et du Dialogue Public du Grand Lyon, visait à repérer et valoriser les expériences positives conduites à l’initiative des habitants de l’agglomération, hors des institutions, des structures dédiées.
Chacun de ces « héros ordinaires » s’est engagé volontairement et personnellement dans un comportement plus sobre en carbone, dans les domaines de l’habitat, du transport, des loisirs et de la consommation.
Ces citoyens sont issus d’horizons très divers : habitants du centre ville ou de la périphérie, des quartiers chics ou populaires, professionnels, demandeurs d’emplois, retraités, etc.

Quarante personnes ont été rencontrées, à leur domicile, sur leur lieu de travail ou de loisirs. Certaines seules, d’autres en groupe.

Les interviews ont été réalisées selon la technique de l’entretien semi-directif.

Lors de ces entrevues, il s’agissait de relever :

• les raisons d’agir,

• les freins rencontrés,

• les bénéfices retirés sur le plan personnel et collectif,

• les valeurs attachées à cette démarche sobre en carbone,

• les représentations des enjeux du changement climatique.

Le rapport de synthèse est téléchargeable ici: héros ordinaires (698 téléchargements ) .

Huit initiatives ont été sélectionnées et ont fait chacune l’objet d’un film court, diffusé lors de la fête de la science 2009 et du salon Primevère 2010.

En 2010, l’expérience a été reconduite: il s’agissait, en partenariat avec les Volontaires d’Uni Cités, de repérer des Héros Ordinaires sur deux territoires bien précis: Lyon 7 et Villeurbanne. Les volontaires ont réussi au delà des espérances, puisque presque 100 nouveaux Héros ont été interviewés. Le rapport de cette collaboration originale sera très bientôt disponible sur le Blog.

Pour 2011, Le repérage des Héros ordinaires continuera, toujours en partenariat avec Uni Cités, avec cette fois en projet une mise en visibilité des Héros, pour que les modes de vie sobre en carbone puissent faire « tâche d’huile »!

Ateliers de concertation des 6 et 9 juillet 2010: publication du compte rendu

Voici le compte rendu des ateliers de concertation énergie, habitat, entreprises, déplacements, qui se sont déroulés les 6 et 9 juillet derniers.

[Téléchargement non trouvé]

Nous remercions vivement les 105 participants à ces ateliers, qui ont proposé 453 mesures (regroupées en 354 propositions finales). Pendant l’été, le BET Inddigo et l’équipe Plan Climat du Grand Lyon ont travaillé à organiser et qualifier les différentes actions proposées, selon 3 types de classements différents: coût des actions, facilité de mise en oeuvre, tonnes de CO2 économisées.

Vous avez possibilité de commenter ce compte rendu:

– en laissant un commentaire à la suite de l’article

– en envoyant un mail à l’équipe plan climat (planclimat »arobace »grandlyon.org)

Les prochaines étapes de l’élaboration des scenarii d’agglomération:

– début octobre: publication des scenarii « martyr ». Ce document proposera des orientations techniques permettant d’atteindre les -20% sur le territoire et les confrontera aux propositions d’actions des acteurs du territoire. Ce document sera la base des ateliers de concertation d’octobre et novembre.

– 21 octobre: ateliers de concertation thématiques

– 8 novembre: plénière de concertation

Coonférence énergie climat: vidéo de la soirée du 6 mai - Introduction

http://www.dailymotion.com/video/xelba3