Energie solaire : Meyzieu prête sa toiture contre bons soins

Panneaux photovoltaïques ( vue de dessous)

La production annuelle d'énérgie pourrait atteindre 369 MWh

>> Mesure visée par les 4.6 et 4.10 du Plan d’Actions Partenarial [clic ! à lire en p.46 et p.50]

Échange de bons procédés : la Ville de Meyzieu libère une grande surface de toiture communale pour l’installation de panneaux photovoltaïques à la société Sol ARcadia, spécialisée dans la production d’énergie solaire. En contrepartie, l’entreprise essonnienne s’engage à rénover  les toits concernés et à entretenir pendant 20 ans.

C’est la nature du deal effectué entrela Villede Meyzieu et Sol Arcadia, officialisée par l’attribution de la concession de travaux publics en février dernier.

20 ans sous concession

Des équipements sportifs aux établissements scolaires, sans omettre la salle des fêtes, 6 bâtiments ont été retenus pour accueillir des panneaux photovoltaïques en toiture.

Pendant les 20 années que dure la concession de travaux, l’entretien des panneaux et des toitures est assuré par Sol Arcadia qui se réserve les droits d’exploitation des installations. A ce titre, elle revend pour son compte la production d’électricité à ERDF, au tarif de rachat dit « intégré ».

Au terme de la concession, l’exploitation des panneaux reviendra à la Villede Meyzieu.

Agilité partenariale

Ce partenariat novateur repose sur la volonté de la commune de réduire les coûts d’une réfection des toitures longue et onéreuse, par ailleurs inéluctable. « Nous recherchions des solutions rentables explique Cyril Guillot, ingénieur Energie, Environnement et Développement durable à la Villede Meyzieu, la concession de travaux publics envisagée avec Sol Arcadia nous permet tout à la fois de maîtriser nos coûts  tout en accordant la part  belle aux énergies renouvelables. »

De fait, les quelques 1 770 m² de toiture concernés devraient atteindre une production annuelle de 369 MWh, soit 2,4% de la consommation énergétique totale de la ville ! « A terme, les bâtiments produiront plus d’énergie qu’ils n’en consomment » précise encore Cyril Guillot.

Risque zéro pour la commune

Le financement des travaux est rendu possible par les recettes uniques de la vente de l’électricité produite. « Le prix de revente de l’électricité est sécurisé sur 20 ans, le risque est neutre pour la commune » indique Cyril Guillot. Coup de chapeau pourla Villede Meyzieu qui s’assure par la même une économie de 350 000 €  tout en améliorant les performances énergétiques des bâtiments.

Cette collaboration innovante pourrait-elle inspirer d’autres communes ? « Ce sont des projets qui nécessitent une réflexion poussée, avec d’innombrables facteurs décisionnels parmi lesquels le choix du type de rachat et la rentabilité du dispositif ». Gageons qu’avec le temps – assorti d’une baisse attendue du coût des matériaux et d’une hausse du rendement solaire – l’initiative Majolane fera des petits.

Les travaux débuteront cet été avec la mise en service progressive des installations à compter de l’été 2013.

Global Services : le projet en devenir qui mobilise les énergies

>> Mesure visée par le 4.6 du Plan d’Actions Partenarial [clic ! à lire en p.46]

Déchets du chantier de la Tour In City

En décembre dernier, le Grand Prix national Talents des Cités 2012 – catégorie Émergence – était attribué au projet Global Services qui fait de la revalorisation et du recyclage des déchets de chantier son cheval de bataille. 

Né de l’initiative d’un trio de choc du quartier des Minguettes à Vénissieux, le projet parrainé par la Société Générale et attentivement suivi par la Ville de Vénissieux, a trouvé un écho positif auprès du jury professionnel de Talents des Cités 2012.
« Le Grand Prix Émergence lui revient de droit, a affirmé à cette occasion le Président du jury, pour son initiative éco-citoyenne qui devrait générer, horizon 2013, de nouveaux emplois dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. »

Trier pour mieux valoriser

L’idée qui fait tilt ? Implanter directement sur les chantiers du territoire une plateforme de tri dédiée au recyclage des déchets. Gravats amoncelés,  cartons délaissés, plastiques pluriels et autres matériaux plus nobles tels que le cuivre et autres métaux transitent par cette plateforme, placée sous la vigilance d’un agent, avant d’être « redispatchés » vers la  filière de recyclage appropriée.

Même plus peur de la benne, exit le gaspillage des matières ! Les déchets de ces chantiers là trouveront une seconde vie.
Et ce n’est pas tout, au listing des nombreux avantages de l’initiative Global Services il faut ajouter la réduction des coûts d’élimination des déchets pour les entreprises du bâtiment et des émissions carbone inhérentes et la création d’emplois au cœur d’un quartier prioritaire de l’agglomération lyonnaise.
« Avec ce projet, nous espérons faire évoluer les mentalités et encourager des pratiques plus respectueuses de l’environnement » indiquent les associés Nader Oueslati, Malek Oueslati et Walid El Houweij.

> Voir la vidéo Talents des Cités 2012 sur Daily Motion

Global Services, bénéficie par ailleurs du soutien de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrised’Energie) et de la FFB (Fédération Française du Bâtiment). Tous les ingrédients sont désormais rassemblés dans le creuset des Minguettes pour le lancement effectif de cette nouvelle activité qui devrait débuter au 1er semestre 2013. Chantiers à suivre…

Rendez-vous aux assises de l’énergie à Grenoble !

14e Assises de l'énergie des 29, 30 et 31 janvier 2013 à Grenoble

 

Les 29, 30 et 31 janvier 2013 se tiendront à Grenoble (alpexpo) les Assises nationales de l’Energie. Cet évènement regroupe les collectivités, associations et entreprises des quatre coins de la France engagées dans le domaine de l’énergie (sobriété énergétique, énergies renouvelables etc).

Au programme cette année, de nombreux témoignages et cas pratiques pour mettre en oeuvre les actions des plans climat autour de 4 grandes thématiques : renforcer les capacités d’action locale, connaître les ressources et les flux de son territoire, repenser la question financière, inventer une nouvelle gouvernance locale, aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques.

 

L’équipe du Grand Lyon sera présente sur 1 atelier et 3 forums :

* mardi 29  (10h-11h) : « Changements de comportement : quel déclic? » Anouck Desouches et Luce Ponsar

* mardi 29 (10h-12h) : « La planification énergétique territoriale: quels outils pour quels enjeux? » Béatrice Couturier avec HESPUL, le CREM et ORDECSYS

* mercredi 30 (16h-17h) : « Plan climat: comment impliquer les partenaires dans la durée? » Chiara Alice et Bruno Charles

* jeudi 31 (14h30-15h30) : « Energie, Climat et style de vie » Sylvia Generoso de La Revue Durable et Luce Ponsar

 

Par ailleurs ne manquez pas non plus:

* mardi 29 (11h30-12h30) : « Quels outils d’animation autour des opérations thermographiques? » de l’ALE de Lyon avec FLAME

* mardi 29 (14h30-15h30) : « De l’arbre à la chaufferie, une filière bois en régie à la ville de Lorient » Pierre Crépeaux

* jeudi 31 (14h30-15h30) : « Comment former les agents de collectivités territoriales pour faciliter la mise en oeuvre des PCET? » ALE de Lyon et FLAME

Toutes les infos sur : http://www.assises-energie.net 

A bientôt!