Club du Développement Durable

26 octobre 2017
Par

logo-clubdd_final

Depuis 2006, le club du Développement Durable œuvre à l’échange d’expériences et de bonnes pratiques en matière de développement durable entre les communes de la Métropole de Lyon. 

Le Club pour le Développement Durable est un concept original qui permet aux communes de notre agglomération d’échanger sur les actions remarquables et les meilleures pratiques de développement durable.

Depuis sa création en 2006, la variété des thèmes abordés n’a cessé d’enrichir les débats dans une réelle dynamique de recherche-action pragmatique au service du développement durable.

Dans un territoire en perpétuelle évolution, le Club tient activement une veille territoriale qui a pour objectif de faire apprécier la réalité des actions mises en place par les communes, créant un véritable réseau de villes.

Les sujets de fond, les thèmes d’actualité, les innovations, les expériences réussies et les interrogations sont appréhendés en toute simplicité.

Fort de son expérience, le Club peut efficacement contribuer à l’élaboration des nouvelles politiques métropolitaines en matière de développement durable comme ce fut le cas par exemple pour le Plan Climat du Grand Lyon.

Le club est réservé aux élus et agents des communes et du Grand Lyon, sur invitation et après validation de leur inscription. Il n’est pas ouvert au public.

Réunion à venir

La prochaine réunion du Club Développement durable aura lieu fin juin – début juillet. 

 

Les séances et thématiques traitées depuis 2015

Lors des réunions du Club pour le Développement Durable, élus des communes de l’agglomération et du Grand Lyon, techniciens territoriaux, partenaires institutionnels et associatifs apportent leurs compétences, expériences et expertises utiles à l’enrichissement mutuel.

L’ensemble des travaux et productions du club DD sont disponibles ci-dessous pour les années :

sur les thématiques suivantes :

Le 19 mars 2018 Quelles vulnérabilités et quelle résilience pour la métropole lyonnaise ? L’exemple des matières premières – Vers une nouvelle stratégie DD
Le 11 décembre 2017 Santé et environnement : comment agir au niveau local ?
Le 19 septembre 2017 Education au Développement Durable : susciter et accompagner l’engagement éco-citoyen
Le 3 juillet 2017 Economie circulaire : des initiatives pour les communes du Grand Lyon 
Le 10 avril 2017 Mener une démarche éco-responsable : le facteur humain
Le 15 février 2017 La commande publique, un levier pour un développement durable  
Le 18 novembre 2016 La restauration collective, un enjeu de développement durable
Le 5 septembre 2016 Qualité de l’air : protéger la santé  Changements climatiques : adapter la ville
Le 19 novembre 2015 Prévention des déchets : vers un territoire « zéro déchet zéro gaspi »
Le 17 septembre 2015 Plan d’éducation au développement durable : éléments d’évaluation et perspectives
Le 4 juin 2015 Plate-forme « éco renovation » des logements & Plans climats communaux
  

Historique du club DD : Les productions et séances du club DD antérieures à 2015

Avec une moyenne de 3 à 6 réunions par an, le club Développement durable s’est réuni 22 fois entre 2010 à 2013, et 11 fois entre 2006 et 2009, ce qui démontre la dynamique de ce réseau. L’ensemble des outils de communication, et de restitution sont consignés depuis 2006 sur le blog par ordre chronologique : Il s’agit

En complémentarité du club développement durable, un atelier développement durable a été créé 2013. Initialement créé pour évaluer les travaux et les productions du club DD, l’atelier développement durable a rejoint les Réseaux Ressources et Territoires de la métropole et des communes du Grand Lyon. Cet atelier est constitué des chargés de mission DD des communes les plus dynamiques en la matière et des techniciens de la métropole intervenants selon les sujets mis à l’ordre du jour des séances de travail. Il traite de sujets plus techniques que ceux proposés à la réfléxion du club DD.

   

Les séances du club : Présentations / compte-rendu / bibliographie

 

Séances du club 2018

Le 19 mars 2018

 QUELLES VULNERABILITES ET QUELLE RESILIENCE POUR LA METROPOLE LYONNAISE ? L’EXEMPLE DES MATIERES PREMIERES

VERS UNE NOUVELLE STRATEGIE DD.

Pétrole, gaz, charbon, bois, alimentation, métaux, minerais : à la manière d’un organisme vivant, les métropoles ont besoin de consommer une multitude de matières premières qui proviennent bien souvent du monde entier. Et comme tout organisme vivant, les villes finissent tôt ou tard par rejeter la partie résiduelle de ces matières premières dans la nature, sous la forme de déchets et de polluants divers et variés. Le métabolisme urbain de la métropole lyonnaise n’échappe pas à la règle : il est comparable à un colosse aux pieds d’argile dont la pérennité dépend en grande partie de ses approvisionnements extérieurs.

A l’heure où les Nations-Unies commencent à alerter sur les perspectives de baisse de disponibilité des ressources les plus stratégiques, quelle est la vulnérabilité de la métropole face à ces menaces de pénurie ? Comment accroître la résilience du territoire face à ces futurs chocs qui viennent s’ajouter à ceux, plus médiatisés, du changement climatique ou de l’érosion de la biodiversité ? Est-il possible d’anticiper suffisamment ces risques pour les transformer en opportunités ? Quelles actions concrètes mettre en place pour réduire notre dépendance à l’égard des matières premières non renouvelables ? Et comment proposer des alternatives crédibles vers une société sobre en matériaux ?  

C’est notamment pour répondre à ces questions que la Métropole de Lyon désire mettre en œuvre une nouvelle stratégie de développement durable axée sur la notion de résilience. L’objet de ce Club Développement Durable avait donc pour objectif de mieux cerner ces nouvelles problématiques et, comme d’habitude, d’identifier des réponses possibles sur la base de témoignages et de retours d’expériences.

Programme et compte-rendu :

Présentation en séance : 

La résilience face aux défis écologiques : un nouvel axe pour une stratégie DD. Où en est la Métropole de Lyon ?

 

L’enjeu des ressources : l’empreinte matière du Grand Lyon

Atelier « Trousses d’autoformation » sur les matières premières

Les participants se sont répartis au sein de trois ateliers pour appréhender l’enjeu des matières premières à trois échelles géographiques différentes, à savoir aux niveaux mondial, européen et lyonnais. Chacun de ces trois ateliers disposait d’une « trousse d’autoformation » comprenant des informations (articles, extraits de rapports, etc.) à exploiter pour en proposer une présentation à un public plus large.

Réduire notre dépendance à l’égard des matières premières stratégiques : retours d’expériences (ateliers tournants)

  • Favoriser la sobriété dans l’usage des ressources 

Les logiciels libres comme outil d’une informatique durable et résiliente : aspects matériel, logiciels et humains ( Sébastien Saunier – Directeur des Systèmes d’Information et du Développement Durable – Ville de Mions) – pas de support de présentation

  • Optimiser l’usage des ressources sur un territoire

Organiser des synergies d’acteurs pour économiser les ressources : l’exemple des Synergies Industrielles de l’Est Lyonnais (SIEL) (Laurent Dumouchel AIRM-SIEL)

Vers une politique frugale de conception des espaces publics : l’exemple du réemploi dans l’aménagement du Parc Blandan à Lyon (Julien Lahaie – Métropole de Lyon – Chef de Projets Aménagement Urbain)

  • Recycler et régénérer les ressources

Préserver les terres : l’exemple de la plateforme de valorisation des terres excavées de la Métropole (Fabien Bordon -Métropole de Lyon, chef de projet Agenda 21 Vallée de la Chimie).

Plaquette paysage productif – Vallée de la Chimie

Récupérer les énergies cachées (Thomas Leclere – Métropole de Lyon – Ingénieur travaux traitement des eaux)

  • Restitution des ateliers : 

Synthèse des Questions-réponses

  • Grand Témoin : 

De l’état des lieux des flux à la mobilisation des acteurs : la démarche de métabolisme urbain de Plaine Commune Justine Emringer (Plaine Commune – Chef de projet Métabolisme urbain).

Retour sommaire

 

Séances du club 2017

Le 11 décembre 2017

 SANTE ET ENVIRONNEMENT : COMMENT AGIR AU NIVEAU LOCAL ?

Même si les facteurs de vulnérabilité diffèrent d’un individu à l’autre, il est aujourd’hui admis qu’un certain nombre de facteurs environnementaux, la qualité des milieux (air, eau, sols), les nuisances (bruit, insalubrité, etc.), les changements environnementaux (climatiques, etc.) sont des éléments qui favorisent, voire déterminent l’apparition de certaines pathologies : cancers, maladies cardio-vasculaires, asthme et allergies, troubles neurologiques, etc. Notre environnement de vie influence notre santé. Cela se fait tout au long de notre vie avec des périodes plus sensibles, et les différents facteurs de risques peuvent se cumuler. Il est donc impératif d’agir pour préserver la santé des grands lyonnais.

Sur la base d’un diagnostic, et en lien avec le plan national santé environnement (PNSE3), décliné au niveau régional (PRSE3), la Métropole de Lyon s’est engagée dans l’élaboration d’une stratégie santé environnement qui se traduira dès 2018 par un plan d’actions afin d’améliorer la santé des grands lyonnais en lien avec la qualité de leur environnement, dans une perspective de développement durable.

Que peuvent faire les communes en la matière ? De quels leviers d’action disposent-elles ? Comment peuvent-elles mettre en œuvre des actions concrètes sur leur territoire ? Telles sont les questions auxquelles le Club Développement Durable a tenté d’apporter des réponses, sur la base des retours d’expériences de différentes collectivités.

Programme et compte-rendu :

Présentation en séance : 

Santé-environnement de quoi parle-t-on ? 

La démarche de la Métropole : vers une stratégie santé-environnement

Retours d’expérience : prendre en compte les liens entre santé et environnement dans les politiques locales

Documents ressources :

Retour sommaire

Le 19 septembre 2017

ÉDUCATION A L’ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE : SUSCITER ET ACCOMPAGNER L’ENGAGEMENT ECO-CITOYEN

Parce que les comportements citoyens sont au cœur des changements de demain, l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est amenée à jouer un rôle de plus en plus important dans les politiques de transition écologique. Hier essentiellement tournée vers la sensibilisation et les publics les plus jeunes, l’EEDD se tourne aujourd’hui du côté des publics adultes et de l’engagement éco-citoyen.

Menant depuis de nombreuses années une politique active d’éducation à l’environnement et au développement durable, la Métropole renforcera cette orientation à travers son nouveau plan d’éducation à l’environnement et au développement durable : le plan éco-citoyen de la Métropole de Lyon. Cette séance du Club Développement Durable, ouverte aux communes, aux centres sociaux, aux MJC, et aux acteurs de la politique de la Ville, a été l’occasion pour les acteurs du territoire de rencontrer les associations qui participent à cette action. Autant d’idées et d’opportunités nouvelles pour permettre aux communes du Grand Lyon non seulement de sensibiliser leurs citoyens aux enjeux de la transition écologique mais, plus encore, de les accompagner dans les changements nécessaires.

Programme et compte-rendu :

  • Programme (avec la liste et coordonnées des associations membres du Plan d’éducation au Développement durable présentes au forum)
  • compte-rendu

Table-ronde : « Développer l’éco-citoyenneté : les attentes des acteurs publics »

  • Ville de Vaulx-en-Velin
  • Ville de Bron
  • Centre social du Point du Jour, Lyon (pas de projection en séance)

Pour conclure cette table ronde, un film réalisé par l’association Moderniser sans exclure a été visionné. L’association donne la parole aux citoyens pour leur permettre d’exprimer une vision collective en s’appuyant en particulier sur l’outil vidéo (démarche dite d’auto-médiatisation). Réalisé en partenariat avec la Métropole de Lyon, ce film met en lumière des actions éco-citoyennes mises en œuvre dans les quartiers politiques de la ville avec le soutien d’associations financées par la Métropole de Lyon dans le cadre de son plan d’éducation au développement durable (PEDD)

Vidéo : « Quartiers politique de la ville, des éco-citoyens en action »

Image de prévisualisation YouTube

Retour sommaire

 

Le 3 juillet 2017

ECONOMIE CIRCULAIRE : DES INITIATIVES POUR LES COMMUNES DU GRAND LYON 

Depuis le début du 20ème siècle, l’extraction de matières premières a été multipliée par 10 au niveau mondial, soit un accroissement deux fois plus rapide que celui de la population. Parce qu’elles concentrent les activités économiques et une population importante, les métropoles représentent des pôles majeurs de consommation de ressources naturelles (matières premières, énergie), alors même qu’elles en produisent peu.

Secteur en plein essor, l’économie circulaire cible une gestion sobre et efficace des ressources mais offre aussi une promesse de création d’emplois – le plus souvent locaux et peu délocalisables-, d’innovation, de lien sur un territoire, etc. Elle implique de nombreux acteurs du territoire : entreprises, acteurs de l’économie sociale et solidaire, associations, collectivités mais aussi citoyens dans leurs choix de consommation.

Passer d’une économie linéaire à une économie circulaire est aujourd’hui un enjeu majeur pour les territoires. Mais comment passer du principe à sa concrétisation sur un territoire ? Comment accélérer ces dynamiques ?

Programme et compte-rendu :

Vidéo « L’économie circulaire, une idée qui fait son chemin ! » : Découvrez quelques exemples d’actions en faveur de l’économie circulaire qui existent déjà dans le Grand Lyon.

Image de prévisualisation YouTube

Retour sommaire

Le 10 avril 2017

MENER UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE : LE FACTEUR HUMAIN

Dans un souci d’exemplarité, de nombreuses collectivités se sont engagées dans des démarches d’éco-responsabilité visant à faire évoluer leur fonctionnement interne et réduire leur impact sur l’environnement.

Aujourd’hui ces démarches sont nombreuses. Mais beaucoup d’entre elles se heurtent à l’inertie des habitudes, à la difficulté de passer des bonnes intentions à une transformation en profondeur des pratiques et comportements. Conduire une démarche d’éco-responsabilité soulève la question de l’accompagnement des changements, tant individuels que collectifs.

Comment passer de la sensibilisation au changement de comportement effectif ? Que nous apportent les outils de la psychologie sociale dans cette perspective ? Sur quels outils et leviers s’appuyer pour déclencher une dynamique de changement ?

Programme et compte-rendu :

Présentation en séance : 

Témoignage de communes en ateliers:

Dardilly :

Lyon :

Sainte-Foy-Lès-Lyon

Pierre-Bénite (pas de support projeté en séance) Autres documents ressources sur le changement de comportement :

En 2016, le GRAINE Rhône-Alpes, en partenariat avec la Métropole de Lyon, a porté un projet sur l’accompagnement des publics adultes vers l’éco-citoyenneté

Ce projet impliquant des associations d’EEDD du terrioire lyonnaise, des agents des collectivités locales, des chercheur.e.s, des étudiant.e.s et des salarié.e.s d’entreprises, a permis à chacun.e de faire des liens entre ses pratiques et les théories, modèles et méthodes d’accompagnement.

3 documents ont été produits dans le cadre de ce projet collectif :

Retour sommaire

Le 15 février 2017

LA COMMANDE PUBLIQUE, UN LEVIER POUR

 UN DEVELOPPEMENT DURABLE 

La commande publique est un levier d’action particulièrement efficace pour mettre en œuvre le développement durable au sein des collectivités. Si de bonnes pratiques se sont répandues, la systématisation est encore loin d’être atteinte, malgré de nouvelles possibilités offertes par la réglementation. Cette question centrale de l’achat public a donc fait l’objet d’une séance d’échanges du club DD. Après un point d’actualité sur l’évolution de la réglementation en matière d’achat public durable par une représentante du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, les 59 personnes présentes (élus, chargé de mission DD, responsables de la commande publiques …) ont partagé leurs expériences, leurs savoir-faire au sein de deux ateliers pour répondre notamment aux questions suivantes :

  • Comment initer et développer une démarche de commande publique durable dans sa collectivité ? Selon quelle méthode et stratégie ? Quelle organisation interne est nécessaire pour prendre en compte le développement durable dans les marchés publics ? Quels facteurs clés de succès ?… Pour favoriser l’essaimage des bonnes pratiques, des exemples locaux et régionaux ont illustré ce qu’il était possible de faire au sein d’une collectivité.
  • Comment introduire et prendre en compte des objectifs environnementaux et sociaux dans un marché ? Quelles clauses, quels critères de sélection formuler en matière de développement durable dans ses marchés publics ? Avec quel niveau d’exigence ?  …  A partir de témoignages et sur la base d’exemples concrets de marchés sur des sujets variés comme l’entretien d’espaces publics, la restauration scolaire, ou encore l’achat de fournitures scolaires dans le cadre d’un groupement de commande d’une quinzaines de communes … les représentants communaux ont librement échangé entre praticiens sur ce sujet d’actualité qui les préoccupe.

  Programme et compte-rendu :

Présentation du ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer – Commissariat général au développement durable :

Présentation de Rhônalpes Energie Environnement :

Documents ressources :

  1. Plan national d’action pour les achats publics durables 2015-2020
  2. Guide de l’Achat Public : L’achat public : une réponse aux enjeux climatiques

Ainsi que 3 documents issus de séminaires d’échanges de pratiques sur les achats publics responsables organisés par l’Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE)  :

  1. achats responsables et règlementation – Panorama des derniers textes et des outils juridiques
  2. Journée d’échanges de pratiques sur les achats publics responsables – Panorama des dispositions sociales dans les achats de l’Etat
  3. De l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre à l’adaptation au changement climatique dans les marchés publics

Retour sommaire

Séances du club 2016

Le 18 novembre 2016

LA RESTAURATION COLLECTIVE,

 UN ENJEU DE DEVELOPPEMENT DURABLE 

Programme et compte-rendu :

Introduction 

Témoignage de la commune de Mouans-Sarthoux

Retour sommaire

Le 5 septembre 2016

QUALITÉ DE L’AIR : PROTÉGER LA SANTE

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : ADAPTER LA VILLE

Programme et compte-rendu :

Présentation sur la qualité de l’air

Présentation sur les changements climatiques

Retour sommaire  

Séances du club 2015

Le 19 novembre 2015

PRÉVENTION DES DÉCHETS : VERS UN TERRITOIRE « ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPI »

Programme et compte-rendu :

Présentation :

Retour sommaire

Le 17 septembre 2015

PLAN D’ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE : ÉLÉMENTS D’ÉVALUATION ET PERSPECTIVES

  Programme et compte-rendu :

Présentations :

Retour sommaire

Le 04 juin 2015

PLATE-FORME « ECO RENOVATION » DES LOGEMENTS & PLANS CLIMAT COMMUNAUX

Programme et compte-rendu :

Présentations :

 Documents distribués en séance :

Retour sommaire 

    

Fin de page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *