A la découverte de la flore du Grand Lyon

27 novembre 2013
Par

La Communauté urbaine a établi un partenariat avec le Conservatoire botanique national du Massif central et le Jardin botanique de la Ville de Lyon en vue de réaliser un inventaire global de la flore de l’agglomération lyonnaise entre 2010 et 2012.

 L’inventaire porte sur les espaces publics et les espaces agricoles ou naturels. Des efforts de prospection ont été mis en œuvre pour retrouver des espèces rares et/ou protégées, ainsi que les plantes exotiques envahissantes susceptibles de perturber la flore locale ou la santé des habitants (plantes allergisantes).Dans le même temps, le Conservatoire botanique national du Massif central a procédé à l’analyse des données anciennes (antérieures à 1990) collectées par le dépouillement d’herbiers, de manuscrits et de la bibliographie. S’étendant sur une surface de plus de 510 kilomètres carrés, dont 45 % ne sont pas urbanisés, la Communauté urbaine de Lyon a la chance de posséder sur son territoire des milieux naturels variés et riches. Les espaces urbanisés abritent également des espèces variées, souvent insoupçonnées car mal connues.En se basant sur l’expérience acquise à l’occasion des inventaires généraux de la flore d’Auvergne, de la Loire et du Rhône, de l’Ardèche, le Conservatoire botanique national du Massif central a proposé une méthodologie adaptée au contexte de l’agglomérationà une maille fine 1km2.Les informations botaniques générées alimenteront la base de données publique du Conservatoire botanique national du Massif central. Les données recueillies seront accessibles de manière libre sur le site web suivant, sous la forme de listes communales : http://www.cbnmc.fr/chloris/index.php. Elles complèteront également l’inventaire floristique du Massif central dont le Conservatoire botanique national du Massif central assure la coordination générale.

 Ces nouvelles données (142380 pour plus de 2000 espèces) constituent un état de référence récent , utile pour la gestion et la préservation de ce patrimoine.  Aussi, nous vous invitons  A la découverte de la flore du Grand Lyon.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *