On sème à Parilly !

19 avril 2020
Par

 

30 mars 2020 - Semis fraîchement recouvert de terreau et paille de lin © Métropole de Lyon - Mathieu Lamure

30 mars 2020 – Semis fraîchement recouvert de terreau et paille de lin © Métropole de Lyon – Mathieu Lamure

Pendant la période de confinement liée au Coronavirus, un plan de de continuité des activités a été élaboré pour les services de la Métropole de Lyon. La conservation du patrimoine arboré est une priorité de la Métropole.

C’est dans ce cadre que les jardiniers du Parc de Parilly ont semé il y a quelques jours des graines d’arbres et d’arbustes en vue des plantations à réaliser dans les parcs métropolitains de Parilly et Lacroix-Laval durant l’hiver 2020/2021. L’idée est de créer ou compléter des haies forestières et champêtres et donc d’augmenter la surface de canopée de la Métropole de Lyon.

Le choix des espèces a été fait en prenant en compte le réchauffement climatique c’est-à-dire en imaginant le climat lyonnais beaucoup plus chaud dans les 100 années à venir, mais avec des hivers très froids. Donc les responsables des espaces naturels des parcs ont enrichi la palette végétale habituelle avec des espèces méditerranéennes non gélives.

Certaines sont labellisées « Végétal local ». La marque « Végétal local » garantit pour les plantes, les arbres et les arbustes sauvages : leur provenance locale au regard d’une carte des régions d’origine, avec une traçabilité complète depuis le site de collecte en milieu naturel, la prise en compte de la diversité génétique d’origine et une conservation de la ressource dans le milieu naturel.

Une moyenne de 200 graines a été semée pour chacune des quatorze espèces. Ce qui laisse espérer obtenir, d’ici l’hiver prochain, 2500 à 3000 arbres et arbustes, car toutes les graines ne vont pas germer ou arriver à terme. Et les plants mesureront alors entre 40 à 60 centimètres.

Les semis sont couverts de terreau et paillis de lin pour garder les graines et ensuite les plants au frais. Les seuls autres travaux consisteront en un peu de désherbage et d’arrosage.

30 mars 2020 - Cornouiller sanguin semé en octobre 2019 © Métropole de Lyon – Mathieu Lamure

30 mars 2020 – Cornouiller sanguin semé en octobre 2019 © Métropole de Lyon – Mathieu Lamure

L’ensemble de ces opérations permettra aux parcs métropolitains d’acquérir plus d’autonomie pour ses plantations et d’avoir une gamme de végétaux « locaux ».

Tags: , , , , , , ,

Commentaires clos.