Au quartier du Golf avec les centres sociaux, les habitants apprennent à mieux consommer et à développer leur pouvoir d’agir…

19 mai 2017
Par

Un jeudi après-midi, tout est calme au quartier du Golf (Oullins). Quelques personnes vont et viennent. Pourtant on peut très clairement entendre des rires et des voix. D’où cela vient-il ? Une oriflamme de l’Association des Centres Sociaux d’Oullins nous oriente vers un local au pied des tours.

En poussant la porte on découvre une effervescence qui contraste avec la tranquillité de la rue.

 Que se passe-t-il ?

« Les commandes VRAC sont arrivées » m’explique une dame assez âgée assise vers la porte.

VRAC ? Que ce que c’est ? 

On me répond : « Ce sont des produits qui sont locaux, équitables, bio ou même écologiques. Le collectif d’achat VRAC va au devant des producteurs afin d’avoir des prix justes, l’ACSO a mis en place un partenariat avec eux pour que nous aussi on puisse y accéder. Les habitants font une commande par mois des produits qu’ils désirent et indiquent aussi les quantités voulues. VRAC nous livre les quantités demandées mais pas au détail, il nous faut les répartir en fonction des commandes. » En effet plusieurs balances sont disposées sur la table, d’anciennes bouteilles de jus de fruit sont utilisées pour partager la lessive ou l’huile d’olive.

photo art golf ASCO« Mais si c’est une fois par mois, quelles sont les autres activités ? », c’est une dame aux cheveux courts et rouges qui me répond «Oulà on s’ennuie pas ! La semaine dernière on a appris à faire de la brioche aux pralines. Puis il y a eu la SCOP l’Orage qui est venue nous parler du pouvoir d’agir en nous informant sur diverses thématiques, comme la surproduction de viande ou le greenwashing.»

On fait le tour des personnes présentes, « Ici on apprend à choisir ce que l’on mange, mais aussi à faire soi-même des produits d’entretien ou de cosmétiques, c’est plus économique mais surtout meilleur pour notre santé !! Et pour la planète !»  

La responsable m’apprend qu’elle veut lancer un grand projet de réduction drastique des déchets l’année prochaine. «Mine de rien le fait d’avoir les commandes VRAC sensibilise à la diminution des poubelles car on réutilise des contenants comme des bocaux, des sacs en papiers. Avec les cours de cuisine, on peut aborder le sujet des produits de saisons, de l’impact environnemental (et économique) que cela a de prendre des produits frais et locaux.» 

Une autre personne nous dit « Ici on peut discuter, échanger, cela permet de se sentir soutenue dans ses problèmes du quotidien et de voir du monde.» Une petite dame à lunettes entre dans le local, des aiguilles de tricot dépassent de son cabas « Mais ce n’est pas aujourd’hui l’atelier tricot ?? » « Ben non tu vois bien que c’est les commandes aujourd’hui ! » lui répond la dame aux cheveux rouges. On apprend que des ateliers tricots et crochets sont mis en place. « On apprend aux jeunes à tricoter, c’est un échange, un héritage transmis entre générations.». L’effervescence diminue en même temps que le nombre de commandes à préparer. Puis tout est rangé : « Vous voulez un thé ou un café ? Tenez, il y a du gâteau à la carotte ou du cake au citron, servez-vous ! », nous propose la petite mamie qui nous avait accueillie.

L’ambiance est aussi chaleureuse que le thé que l’on nous sert et les gâteaux sont délicieux. La responsable annonce les sorties et les ateliers à venir comme celui qui va permettre aux habitants à créer des meubles avec des palettes de récupération.

Il est l’heure pour nous de partir. Nous étions venus voir ce qui était proposé au Golf autour du développement durable et nous ne sommes pas déçus. Ici de la solidarité entre les personnes, la confiance et l’échange coulent de source. Une personne âgée ne sera pas délaissée et mieux, on mettra son savoir-faire en avant. Les habitants apprennent à mieux consommer et à développer leur pouvoir d’agir. Des clés leurs sont données pour comprendre les méandres de notre société. On leur donne les moyens financiers de choisir ce qu’ils veulent consommer. Et grâce à cela,  ils deviennent de vrais consomm’acteurs. C’est ce que propose le projet Golf & Co des centres sociaux.

Tags: , , , , ,

Commentaires clos.