Schéma directeur des énergies, place à la mise en oeuvre

Nouvelle étape dans la mobilisation partenariale autour de l’énergie : le 26 juin à l’Embarcadère, une journée d’échanges et de partage sur le Schéma directeur des énergies a eu lieu. 220 personnes étaient présentes, représentantes des acteurs du système énergétique territorial, des communes, des services de la Métropole. L’occasion de s’approprier les objectifs ambitieux et crédibles adoptés en mai, et de se projeter concrètement dans la mise en oeuvre des actions.

Pleniere_schema_directeur_des_énergies_26juin

La stratégie énergétique vise à l’horizon 2030 à réduire de 20% les consommations d’énergie dans le territoire (par rapport à 2013) et à doubler la production d’énergies renouvelables et de récupération. Ces deux objectifs combinés contribuent à baisser de 43% les émissions de gaz à effet de serre (par rapport à 2000). Pour atteindre ces objectifs, 125 actions ont été structurées. Retrouvez le document complet et sa synthèse en téléchargement.

Présenter le SDE finalisé pour une appropriation large

La plénière du matin – voir le support de présentation ici – a permis de présenter les objectifs retenus, les grands équilibres du plan d’actions et des zooms sur certains choix : rénovation de l’habitat et du patrimoine de la Métropole, développement des réseaux de chaleur urbains, motorisations alternatives (notamment GNV) et photovoltaïque (avec l’exemple de Lyon Rhône Solaire). En complément, un zoom spécifique a été fait sur l’articulation entre transition et fabrique de la ville d’une part et avec les réseaux de distribution d’énergie d’autre part.

Table_ronde_mobilité

Table ronde sur les choix de motorisations alternatives

Table_ronde_fabrique_de_la_ville

Table ronde sur la fabrique de la ville

Ouvrir la phase de mise en oeuvre

Dans la continuité, une table ronde a précisé les enjeux de mise en œuvre de la démarche, car il s’agit bien aujourd’hui d’enclencher cette mise en œuvre avec les différentes parties prenantes. Les articulations sont ainsi à construire ou à consolider : par le PCAET et son lien avec les partenaires, avec le Conseil de développement pour co-construire avec les parties prenantes, avec les citoyens, avec les communes et avec les territoires environnants.

Table ronde sur la mise en oeuvre et l'implication des parties prenantes du territoire

Table ronde sur la mise en oeuvre et l’implication des parties prenantes du territoire

Une centaine de participants a ensuite travaillé au cours de l’après-midi dans le cadre de cinq ateliers sur des actions sur lesquelles la co-construction de la manière d’atteindre les objectifs est à structurer dans la durée. Les questions étaient les suivantes :

  • Quels outils pour un territoire zéro fioul ?
  • Comment atteindre les objectifs de rénovation du tertiaire privé ?
  • Comment déployer les actions d’accompagnement à la sobriété énergétique pour les ménages ?
  • Quelle articulation des outils pour multiplier par dix la production photovoltaïque ?
  • Quelle gouvernance des données énergie pour amplifier la transition énergétique ?
Travail en atelier l'après-midi

Travail en atelier l’après-midi

Pour rappel, le Schéma directeur des énergies constitue le socle atténuation du PCAET, dont la phase de consultation du public s’est achevée et qui sera voté fin 2019.