Concertation PLU-H, le Grand Lyon dans les starting blocks

PLUH Grand LyonEn accord avec le Grenelle II qui prévoit un renforcement des objectifs de développement durable dans les PLU d’une part, et l’intégration de la politique de l’habitat d’autre part, la concertation du PLU-H du Grand Lyon s’ouvre ce mercredi 31 mai avec tous les acteurs qui souhaitent bâtir un projet territorial partagé.

PLU-H, qui es-tu ?
Pourfendeurs d’une planification territoriale dogmatique et fervents défenseurs d’un développement urbain concerté ? Il faudra désormais composer avec un nouvel acronyme qui fera parler de lui ces quatre prochaines années : le bien nommé PLU-H, pour Plan Local d’Urbanisme et de l’Habitat*, ouvert à la concertation à compter de ce mercredi 31 mai.

PLU-H, les grandes orientations
Avec l’accueil de 85 500 nouveaux habitants et la création de 88 000 emplois ces 10 dernières années, le Grand Lyon réaffirme son statut de métropole européenne attractive. « Aujourd’hui, l’enjeu est de conforter et d’amplifier cette dynamique » souligne Gérard Collomb, à l’occasion de la conférence de presse du 30 mai 2012. Une ambition territoriale qui passe notamment par la production de 150 000 logements d’ici à 2030, soit 7 500 logements par an. Ici, le grand Lyon peut d’ores et déjà composer avec une réserve de 22 000 logements projetés dans les opérations à venir.
« Pour autant, cette attractivité ne sera durable que si elle s’accompagne d’une amélioration permanente de la qualité du cadre de vie des habitants et de la satisfaction de leurs besoins » nuance le Président.

PLU-H, les apports du Grenelle II
Conformément au Grenelle II, le futur PLU-H du Grand Lyon sera l’expression d’un projet de développement intégrant des enjeux de développement durable. Plus précisément sur ce qui nous amène ici, le PLU-H vise une organisation urbaine plus sobre en énergie, limitant les émissions de gaz à effet de serre.

  • La ville des courtes distances

En ligne de mire, les transports qui représentent à eux seuls 24 % de l’énergie du territoire et 29 % des émissions de GES. Pour diminuer les obligations de déplacements sur son territoire, le PLU-H du Grand Lyon priorise le développement urbain autour des secteurs déjà bien desservis en TC, à l’instar de la ZAC de la Fraternité à Décines ou du secteur de la Saulaie à Oullins. « Il nous faut organiser la ville des courtes distances autour de pôles urbains plus denses et interconnectés afin de limiter les déplacements en voiture et préserver les espaces naturels et agricoles » résume Gérard Collomb.

  • La performance énergétique

Autre cheval de bataille du PLU-H : l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments. Avec 29 % des consommations énergétiques globales et 17 % des émissions de GES le secteur résidentiel dispose lui aussi de vastes marges de progression. Pour se faire, le Grand Lyon encourage la construction de logements économes en énergie, comme dans la ZAC Castellane à Sathonay Camp.
Dans le même temps, la réhabilitation énergétique des logements doit contribuer à l’objectif des 3 x 20, tout en luttant contre la précarité énergétique des ménages défavorisés.

La ville durable est en marche. Rendez-vous le 1er janvier 2016 !

* Par délibération du 16 avril 2012, le Grand Lyon a décidé d’engager la révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU) tenant lieu de Programme Local de l’Habitat (PLH), soit le PLU-H.

>> Toute l’info PLU-H sur grandlyon.com

2 commentaires pour Concertation PLU-H, le Grand Lyon dans les starting blocks

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>