Ateliers Club DD sur la restauration collective durable

28 février 2020
Par

logo-clubdd_final

L’année 2020 étant une année particulière du fait des élections, la décision a été prise de poursuivre au premier semestre 2020 l’activité du Club DD avec l’organisation de séances à destination uniquement des agents des communes.

Dans le prolongement du club développement durable du 17 décembre (pour accéder au compte-rendu, cliquez ici), et en lien avec le réseau restauration collective et celui des diététiciennes de la Métropole, une série d’ateliers est organisée au premier trimestre 2020 autour des enjeux de la restauration collective.

Ces ateliers porteront sur les approvisionnements de proximité, l’équilibre des repas véagétariens, les substituts aux contenants en plastique, les animations pédagogiques autour de la restauration scolaire (réunion sur inscription réservée uniquement aux agents des communes).

Atelier du 17 février – Développer des approvisionnements de proximité : les cas de Décines-Charpieu et d’Andrézieux-Bouthéon.

La question des approvisionnements, en restauration collective, recoupe deux objectifs majeurs : disposer de produits de qualité, dont au moins une partie issus de l’agriculture biologique, et maîtriser les coûts. À ces deux objectifs vient de plus en plus souvent s’ajouter une préoccupation : conserver des espaces agricoles et privilégier des productions de proximité.

Des démarches en ce sens se développent, comme à Décines-Charpieu, à l’ouest de la métropole lyonnaise, et à Andrézieux-Bouthéon, à une dizaine de kilomètres au nord de Saint-Étienne.

Retrouvez ci-dessous le compte-rendu et les supports de présentation diffusés lors de la séance :

 

Réunion à venir

La loi Egalim prévoit l’interdiction des contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique à l’horizon 2025 (2028 pour les communes de moins de 2000 habitants) dans les services de restauration collective des établissements scolaires, universitaires ainsi que les établissements d’accueil d’enfants de moins de 6 ans.

Le 17 décembre dernier, la réunion du Club Développement Durable avait abordé l’enjeu des alternatives au plastique, en montrant que les contenants en inox, en céramique ou en verre demandaient souvent un changement d’organisation assez contraignant (lavage, stockage, manutention, etc.). Une solution possible réside alors dans l’utilisation de contenants fabriqués en matériaux biosourcés susceptibles de remplacer les plastiques.   

Afin d’explorer cette piste, un atelier technique du Club DD sur les substituts au plastique dans les contenants alimentaires aura lieu le 16 mars après-midi à l’Hôtel de la Métropole de Lyon (réunion sur inscription réservée uniquement aux agents des communes). 

Après une rapide introduction, cet atelier prendra la forme d’une séance de sourcing organisée pour les communes de la Métropole, durant laquelle trois entreprises proposant des alternatives biosourcées aux contenants en plastique viendront présenter successivement leurs produits (contenants et films). 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *