Sculpture sur bois à Parilly : une œuvre de 7 m. d’envergure et de 3 m. de haut à découvrir !

14 décembre 2020
Par

Si vous avez entendu le moteur d’une tronçonneuse lors de vos balades ces derniers week-end dans le parc de Parilly, rassurez-vous, il ne s’agissait pas d’un abattage illicite mais de la naissance d’une sculpture !

Sculpture en cours de construction © Métropole de Lyon - Claudine Gadoulet

Sculpture en cours de construction © Métropole de Lyon – Claudine Gadoulet

Depuis le 3 novembre dernier, le sculpteur sur bois Marc Averly, est en pleine création de sa nouvelle œuvre, au sein d’un bosquet de cèdres vers l’allée de la Prairie. Cette structure a une vocation ornementale et pédagogique. Ce n’est pas une aire de jeux pour les enfants, c’est une œuvre qui nous évoque les arbres du parc, morts à cause des canicules des dernières années.

En effet, les sols du parc de Parilly composé de moraine glacière et pauvre en humus, retiennent peu les eaux de pluie. Les arbres ont souffert de la sécheresse et 442 arbres morts ont dû être abattus cette année (cèdres, érables, pins, épicéas, tilleuls). La métropole replante de jeunes sujets chaque année en choisissant des espèces susceptibles de s’adapter au changement climatique. Ainsi, cet hiver, les jardiniers du Parc de Parilly planteront 1218 arbres ou arbustes.

Marc Averly, qui se dit « diplômé des tas », nomme sa dernière œuvre Farakas 6 (Farakas signifie tas de bois en hongrois). Il travaille le bois depuis plus de trente ans, est passionné par les arbres et la botanique, et collectionneur de bois.

Et pour Farakas 6, il a choisi parmi les arbres abattus les essences dont le bois se dégrade lentement pour apporter une plus grande durabilité à sa sculpture, et les morceaux qui l’inspiraient dont ceux d’un Sequoiadendron giganteum (sequoia géant) qui poussait aux Essarts depuis le début du XXè siècle et est mort de sécheresse cette année.

Quelques photos de l’artiste à l’œuvre :

© Métropole de Lyon – Claudine Gadoulet

Métropole de Lyon - Claudine Gadoulet

Sculpteur à l’œuvre © Métropole de Lyon – Claudine Gadoulet

L’œuvre mêle morceaux bruts et morceaux polis ainsi que des sections et des couleurs différentes pour créer une œuvre unique chargée de la mémoire du parc. Elle est installée au sud-ouest de l’allée de la prairie.

> Site de Marc Averly, sculpteur-Plasticien sur matériaux naturels,

averly

 
Cette structure constitue une œuvre d’art à caractère purement ornemental et n’a pas vocation à être utilisée comme un équipement de jeux. Il est interdit à toute personne de monter sur la structure et plus généralement d’en faire un usage non conforme à sa destination. La Métropole de Lyon ne saurait être tenue pour responsable d’une mauvaise utilisation par le public de la structure en cas d’accident

Commentaires clos.