Berges du Rhône à Lyon : Quand la nature reprend ses droits !

20 décembre 2019
Par

Mi-décembre, lors de vos balades sur les quais du Rhône entre la piscine Tony Bertrand et le pont de la Guillotière, ne soyez pas surpris si vous assistez à des travaux d’installation dans l’eau de modules métalliques contre les perrés du quai. Cet aménagement dénommé Gabiodiv’ (gabion et biodiversité), imaginé par l’association Des Espèces Parmi’Lyon, est développé en étroite collaboration avec d’autres professionnels du monde naturaliste, bureaux d’études et gestionnaires des zones humides et en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse , la Métropole de Lyon et les Voies Navigables de France.

Il vise à reconstituer une continuité écologique le long des cours d’eau et à restaurer les milieux aquatiques sur les quais minéralisés et participe au développement de la trame verte et bleue urbaine.

En implantant sur ces surfaces totalement minérales une large bande végétale peuplée de roselières, de nénuphars et de fleurs de cours d’eau, l’association va permettre la colonisation de l’aménagement par les libellules, excellents indicateurs de la qualité écologique de nos cours d’eau, avec trois objectifs :

  • favoriser la biodiversité en ville,
  • améliorer la qualité de vie des riverains
  • et améliorer les connaissances naturalistes.

Ainsi, dès le printemps, les Lyonnais pourront découvrir une centaine d’espèces végétales et animales telles que martin-pêcheur, poule d’eau ou encore l’anax empereur, une des plus grandes libellules d’Europe.

Photomontage DEPL

Photomontage DEPL

L’association Des Espèces Parmi’Lyon est une association naturaliste créée par deux lyonnais passionnés par la faune et la flore. Aujourd’hui, la structurelogo_DEPL_miniature
compte une cinquantaine de bénévoles qui s’engagent pour la ville de demain : un écosystème à part entière, ou santé et cadre de vie riment avec la présence de nombreuses espèces sauvages.

Pour en savoir plus sur l’association Des Espèces Parmi’Lyon 

Tags: , , , ,

Commentaires clos.