Votre toit est-il suffisamment ensoleillé pour produire de l’énergie ?

10 décembre 2018
Par

Vous habitez l’agglomération lyonnaise ? Vous avez envie d’exploiter le potentiel solaire de votre toiture ?

Il est désormais possible d’évaluer le potentiel de votre toit grâce au cadastre solaire, présenté au salon Pollutec du 27 au  30 novembre dernier. Un projet développé par la Métropole de Lyon, en lien avec l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC). 

Le cadastre solaire, c’est quoi ?

Une carte interactive qui permet en un clic d’avoir des informations fiables et objectives sur le potentiel de production d’électricité et de chaleur solaire de tous les toits de l’agglomération lyonnaise. Cette carte en ligne permet d’identifier les toitures qui sont les mieux exposées au soleil et d’évaluer le potentiel des toits avant d’y installer des panneaux photovoltaïques ou thermiques. Il indique la quantité d’énergie solaire reçue sur chaque surface calculée en KWh/m². 

Comment fonctionne le cadastre solaire ?

Le cadastre solaire est gratuit et accessible à tous. Ainsi, vous pouvez connaître la surface de votre toiture et son orientation. Il suffit pour cela d’entrer l’adresse du bâtiment concerné. Une couleur indique si le rayonnement solaire est faible, moyen, bon ou excellent.

Photo cadastre

Vous pouvez aussi définir la puissance des panneaux photovoltaïques pouvant être installés et leur potentiel de production annuelle.

En plus de savoir si l’installation de panneaux photovoltaïques est conseillée ou pas sur votre bâtiment, vous pouvez connaître les aides financières disponibles, la liste des installateurs agréés près de chez vous, etc.

Pour savoir si cette énergie permet de couvrir une partie des besoins du bâtiment, ou avoir des éléments de coûts, vous pouvez aller sur le site de référence sur le photovoltaïque ici ou contacter l’Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC) ici.

Cliquez ici pour accéder au cadastre solaire

Pour en savoir plus : Blog du Plan Climat du Grand Lyon

La Métropole s’est engagée à multiplier par dix l’utilisation d’énergie solaire sur son territoire d’ici 2030. Les panneaux photovoltaïques pourraient bien constituer une partie de la réponse. Le cadastre solaire s’adresse aux professionnels (opérateur immobilier, bailleur, industriel, fabricant de matériel photovoltaïque), aux collectivités comme aux particuliers. Le cadastre solaire doit contribuer à ce changement et favoriser la création d’emplois dans le secteur de la production d’énergie solaire.

Tags: , , , ,

Commentaires clos.