Le revers de mon look : Quels impacts ont mes vêtements et mes chaussures sur la planète ?

9 avril 2018
Par

Choisir comment s’habiller, est-ce vraiment si banal ? Que savons-nous des vêtements que nous portons ? De leur cycle de vie ? De leur impact sur l’environnement ? Comment apprendre à minimiser les dégâts de l’industrie vestimentaire sur les hommes comme sur la planète ? 

Depuis des temps lointains, nous portons des vêtements pour nous protéger du froid ou de la chaleur. Au cours du XIVe siècle, avec la multiplication des échanges commerciaux, le vêtement s’embellit. Il a depuis pris une grande importance dans nos vies.

Aujourd’hui, de grandes chaînes internationales proposent à des prix attractifs des vêtements issus des dernières tendances. Leur fabrication comprend de nombreuses étapes et procédés qui nuisent parfois à l’environnement et aux personnes qui les fabriquent et les portent.

photo revers de mon lookAvec « Le Revers de mon Look » édité par l’ ADEME vous apprendrez quel est l’envers des vêtements que vous portez et quels sont les impacts de ceux-ci sur la planète.

L’industrie textile compte parmi les plus polluantes au monde. Pour fabriquer un jean, par exemple, on utilise du coton cultivé en Inde ou en Afrique générant de nombreux impacts environnementaux et sociaux, teint dans un autre pays, renvoyé en Asie pour la confection afin d’être finalement vendu en France et partout dans le monde ! Il peut ainsi faire le tour de la planète ! Dans chacun de ces pays, à chacune des étapes de son cycle de vie, ce vêtement a de lourdes conséquences environnementales et sociales.

Un autre exemple d’impact environnemental ? Sur l’eau par exemple ? La fabrication des vêtements nécessite une très grande quantité d’eau : l’équivalent de 70 douches pour un t-shirt, et 285 douches pour un seul jean !

Rester à la mode tout en étant eco-friendly, c’est possible !

Avec ce livret, découvrez surtout quelles sont les clés pour limiter l’impact de notre look sur la planète ! Ce n’est pas si compliqué : Il est possible de rester à la mode tout en étant eco-friendly ?

Par exemple, en achetant des vêtements en coton biologique, des produits labellisés (Écolabel européen, gots ou oeko-tex®),… Mais aussi en préférant les marques engagées ou les vêtements « seconde main ».

Découvrez comment agir lors de leur entretien. Pensez à les réparer, les transformer et les recycler lorsqu’ils sont usés.

C’est à nous tous d’agir pour limiter les impacts de la mode sur la planète !

 

Tags: , , ,

Commentaires clos.