15 nouveaux composteurs partagés ! Et vous ?

11 avril 2017
Par

Pour inciter les habitants à recycler les déchets organiques, la Métropole de Lyon accompagne la mise en place de composteurs partagés, en pied d’immeuble ou dans les quartiers.

Comment ça marche ? Qui contacter ? Explications.

Le compostage : comment ça marche ?

Composter, c’est un geste éco-responsable pour recycler une partie de ses déchets organiques.

Le compostage, c’est la décomposition naturelle des déchets organiques (épluchures de légumes, fruits, marc de café ou de thé, déchets de jardin…) par des micro-organismes présents dans le sol comme des bactéries, des champignons, des vers, en présence d’eau et d’air. Le résultat du compostage est un produit organique comparable à du terreau, utile pour le jardinage, appelé compost. Un engrais 100% naturel et gratuit.

L’installation d’un composteur partagé en pied d’immeuble ou dans un quartier permet à toutes les personnes concernées d’en bénéficier pour réduire la part des déchets organiques qui terminent à la poubelle. C’est aussi une façon de créer du lien et de la convivialité entre habitants, d’acquérir un savoir-faire et de produire un engrais naturel pour ses plantes d’appartement ou le jardin de sa copropriété, le tout en rendant sa poubelle grise plus légère !

Bien géré et entretenu, un site de compostage ne sent pas mauvais.

15 nouveaux composteurs partagés seront installés sur le territoire d'ici le 8 avril

Labellisée depuis fin 2015 « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage », la Métropole de Lyon accompagne la construction de composteurs partagés. 

A l’occasion de la semaine du compostage qui s’est tenue du 25 mars au 9 avril 2017, ce sont ainsi 15 nouveaux sites de compostage partagé qui ont fait leur entrée à Bron, Oullins, Lyon et Villeurbanne. Ils sont portés par des copropriétés, des bailleurs, des associations et des communes.

Où ces composteurs partagés sont-ils installés ?

Les composteurs partagés sont installés dans l’enceinte des copropriété ou dans des lieux publics. Au départ, leur installation dépend de la volonté des habitants de les mettre en place. L’ambition est de recruter des « référents sites », c’est-à-dire des personnes intéressées par le projet de composteurs partagés et qui vont ensuite s’impliquer dans sa mise en place et son entretien.

Comment faire si vous êtes intéressés par le compostage partagé ?

Copropriétés, bailleurs, associations, mairies… Tous ceux qui sont intéressés peuvent se rapprocher de la Métropole de Lyon qui organise un à deux comités de sélection chaque année. Si le projet est retenu, il bénéficie d’un accompagnement pour une durée de 9 mois. La Métropole va également organiser des formations de guides composteurs. L’objectif : former des relais à la pratique du compostage à l’échelle de son quartier, de son arrondissement ou de sa ville.

Qui faut-il contacter ?

Comment les installations de composteurs se décident-elles ?

Une fois que des lieux ont été identifiés ou qu’ils se sont fait connaître pour accueillir un composteur partagé, une étude de faisabilité puis des réunions avec les mairies des villes ou des arrondissements concernés sont organisés par Trièves Compostage (l’association mandatée par la Métropole de Lyon pour assurer le suivi et l’animation du dispositif).
Les composteurs sont ensuite fabriqués par Rhône Insertion Environnement (RIE) puis mis en place par l’association Pistyles, basée à Vénissieux. Il s’agit donc d’un projet multi-partenarial.

Plus d’info : https://www.grandlyon.com/services/le-compostage-des-dechets.html

 

Tags: , , , , ,

Commentaires clos.