À bord de « la péniche des métiers de l’énergie et de l’industrie » dans la Vallée de la Chimie

25 novembre 2016
Par

photo-peniche1Le site de KEMONE de Saint-Fons a présenté ses activités à des jeunes en formation afin de faire découvrir les métiers de l’industrie. À travers une table ronde et une visite commentée de l’usine, les étudiants ont eu un aperçu de l’histoire du site, de son évolution et de la réalité des métiers d’aujourd’hui. Les échanges ont balayé des sujets très variés : fonctionnement des unités de production, approvisionnement en matières premières, prévention des risques, mesure pour la protection de l’environnement… et ont permis de percevoir la diversité des métiers.

Cette visite de KEMONE était une étape dans un circuit pédagogique de deux jours baptisé « la péniche des métiers de l’énergie et de l’industrie« . Cette opération partenariale est pilotée par EDF dans le cadre du « Plan Rhône 2015 – 2020″. Une navigation sur le Rhône à bord de « la Vorgine est ma découverte » de l’association « les Péniches du Val de Rhône » valorise le Rhône tout en montrant la présence industrielle le long du fleuve.photo-peniche2 Cette angle d’approche donne une autre image de l’industrie et l’alternance entre navigations avec lecture de paysages, en particulier la Vallée de la Chimie, et visites d’entreprises est un format adapté pour capter l’attention des jeunes.

Deux sessions se sont succédées en septembre et octobre 2016 permettant aux étudiants de découvrir des sites de production d’énergie exploités par EDF (usine-barrage de Cusset et de la Centrale Nucléaire de Saint-Alban) ou encore le port de Lyon E. Herriot grâce à la participation de la CNR. Des informations sur l’aménagement du territoire ont complété les visites à travers des échanges avec des représentants de la Métropole de Lyon et de la commune de Feyzin.

Lors de l’édition 2015, les visites avaient porté sur le site Solvay Belle Etoile et la plateforme chimique TOTAL de Feyzin.

Les jeunes ont apprécié la découverte de ces sites normalement « inaccessibles » et ont ainsi mieux compris les différents métiers de l’énergie et de l’industrie. Ils sont repartis motivés pour poursuivre leur formation et gardent une image positive des acteurs industriels.

Tags: , ,

Commentaires clos.