Espaces naturels

24 mai 2014
Par

Inula britannica_DESCHEEMACKER_A_CBNMC_19890aL’agglomération lyonnaise construit des espaces et propose des services qui favorisent notre bien-être.

L’aménagement des Berges du Rhône et des Rives de Saône constituent des actions phares de reconquête du fleuve et de re-création d’espaces de nature en ville.
Les Berges du Rhone et ses 5km entre ville et nature sont une invitation permanente aux loisirs, à la rencontre, à la détente… Le projet de réaménagement des Rives de Saône couvre quant à lui une zone encore plus grande (25km) et vise à rendre la Saône aux habitants, en leur proposant une nouvelle forme d’art de vivre en ville, au plus près de l’eau.

Projet Nature (550 téléchargements )  est un outil de gestion durable et de mise en valeur des espaces de la trame verte, un instrument financier, un espace de concertation… En 10 ans, 12 Projets Nature ont été créés dans les grands types de milieux naturels du Grand Lyon :

– dans les Monts d’Or (vallons de Serres & Planches, vallon des échets, les Monts d’Or).
– dans les coteaux de l’Ouest lyonnais (vallon de l’Yzeron, vallon du Ribes et affluents, Hautes-Barolles).
– le long des axes fluviaux (Miribel-Jonage, Rhône-aval, val de Saône).
– dans les grandes plaines de l’Est Lyonnais (Grandes Terres et la partie Nord du « V-vert»).

Ils se sont concrétisés par la création de sentiers (quelque 100 km balisés), de plans de gestion d’espaces naturels remarquables (prairie humide, landes), de conventions de gestion de l’espace avec des agriculteurs (gestion de friches, replantation de haies), de réalisations d’animations pédagogiques à destination des scolaires et du grand public…

Le Grand Lyon a mis en place une politique volontariste concernant les 66 000 arbres d’alignement gérés par le Grand Lyon sur le domaine public, dans une logique d’augmentation du patrimoine végétal, de diversification des espèces et de rationalisation des plantations, via la Charte de l’arbre.

Le Grand Lyon est également engagé depuis plusieurs années dans une politique de soutien à la création de jardins (369 téléchargements ) , qu’ils soient familiaux, ouvriers, d’insertion, collectifs, pédagogiques… Participant à l’amélioration du cadre de vie, les jardins sont aussi des lieux d’éducation à l’environnement ; ils contribuent à l’aménagement du territoire en offrant des espaces naturels urbains de proximité pour  le citadin. Ils sont aussi des lieux d’échanges, de cohésion sociale, de rencontre des différentes populations et générations de la cité. En 2005 existaient 110 hectares de jardins familiaux et partagés, sur le Grand-Lyon, avec 10 hectares sur la ville de Lyon.

 

Tags: , ,

Commentaires clos.