En Rhône-Alpes, les Castors s’activent

Les Castors Rhône-Alpes, association d’autoconstructeurs, constituent aujourd’hui un très bel exemple d’une mobilisation qui participe pleinement à l’esprit du Plan Climat du Grand Lyon.

Qui mieux que le castor symbolise le bricoleur ou le travailleur manuel ?  La capacité de ce rongeur à construire des  barrages en coupant des arbres est telle que dès 1921, les premiers autoconstructeurs adoptent le nom de ce petit mammifère pour baptiser leur mouvement. Véritables mythes dans les années 1950, les Castors s’organisent et se développent alors sur la totalité du territoire français et permettent au plus grand nombre d’accéder à l’autoconstruction : tarifs préférentiels, ateliers de location de matériel… En Rhône-Alpes, à l’époque, l’activité des Castors concerne principalement les logements collectifs. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Ils s’investissent dans la construction de logements individuels. « Si leur motivation reste d’être vigilants sur le coût de construction de leur habitation, elle s’augmente aujourd’hui d’une autre motivation qui vise à s’investir dans un projet d’autoconstruction pour améliorer la qualité du bâti. L’autoconstructeur actuel assume tout ou partie des travaux. Il réalise ce qu’il sait faire et fait appel à des professionnels pour les travaux qui n’entrent pas dans ses compétences » explique Fernand Guillen, président de l’association des Castors de Rhône-Alpes.

Bien que celle-ci dispose de peu de moyens – un salarié à mi-temps payé par la cotisation des 460 adhérents – elle s’engage à tout mettre en œuvre pour assister chacun de ses membres dans le montage de son projet, notamment en proposant une assurance spécifique, en organisant des visites de chantiers sur des thèmes différents ou des achats groupés. Elle s’engage également à mettre en relation les adhérents qui ont des projets analogues afin de promouvoir l’entraide et la transmission des savoir-faire et des expériences.

Les Castors d’aujourd’hui, conscients des enjeux énergétiques et climatiques, s’orientent vers des constructions à faible coût énergétique et mettent en œuvre, par exemple, le bio-climatisme, les puits canadien, les VMC double-flux, le triple-vitrage… avec des niveaux de performance énergétique BBC, voire passifs. L’expérience et les actions des Castors Rhônes-Alpes sont un bel exemple d’un habitat accessible à moindre coût qui contribue au Plan Climat du Grand Lyon.
Contact : Les Castors Rhône-Alpes – 427 cours Emile Zola – 69100 Villeurbanne – 04 72 37 13 19 – http://www.castorsrhonealpes.fr/

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*