Cleantechs

24 février 2013
Par

Le Grand Lyon favorise une économie durable et attractive, qui fait de l’environnement un moteur. Le constat de l’augmentation du coût de l’énergie, de la raréfaction des ressources, de la hausse des émissions de CO2 ou encore de l’amenuisement de la biodiversité amènent en effet les acteurs économiques à une prise de conscience de la nécessaire évolution vers des modes de production plus responsables. Le plan de développement « Cleantech » les accompagne avec pour objectif de :

–  créer de la richesse et de la croissance économique à partir de ces activités pour ancrer et générer des emplois sur le territoire ;
–  développer une visibilité internationale pour attirer les investissements extérieurs ;
– contribuer, par l’innovation, à réduire l’impact des activités économiques et humaines sur l’environnement et notamment atteindre les objectifs du Plan Climat du Grand Lyon.

Le Grand Lyon soutient les pôles de compétitivité AXELERA (qui permet de développer la recherche et d’accompagner la mutation vers une chimie « verte ») et LUTB Lyon urban trucks and bus (transport collectif des personnes et des marchandises en ville par bus ou camions) ainsi que le méta-pôle Ecotech, sur l’efficacité énergétique, et l’APPEL, association des éco-activités.

Au-delà des entreprises dont l’activité est liée à l’environnement, il s’agit d’offrir à toutes les entreprises de l’agglomération un « bouquet de services » qui leur permettent de prendre leur part de responsabilité par rapport aux grand défis environnementaux : comment favoriser les déplacements en TC ou en covoiturage de leurs salariés, comment être plus sobre en énergie, comment améliorer le tri des déchets, etc.. Là encore le Grand Lyon a pris des initiatives : lancement de Plans de Déplacements Interentreprises, sensibilisation à travers le Plan climat…

Le Grand Lyon travaille à la création d’un Ecopôle (15ha dédiés aux éco-entreprises pour le traitement, la gestion et la valorisation des déchets) à Feyzin. Enfin  le Grand Lyon est en train de se doter d’un référentiel pour la conception de zones et bâtiments d’activités durables.

Quelques exemples d’actions :

– projet lyonnais INDEED lauréat de l’appel à projets ‘instituts d’excellence sur les énergies décarbonnées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*