2. Arbre, eau et climat

29 mars 2018
Par

L’air et l’eau sont les deux éléments indispensables au développement des arbres. Les végétaux fonctionnent comme des sortes de pompes qui extraient l’eau du sol pour la conduire vers l’ensemble de leurs tissus vivants, notamment vers les feuilles. Dans les feuilles l’eau participe à la photosynthèse avant d’être en grande partie rejetée dans l’atmosphère sous forme de vapeur d’eau. Ce processus actif appelé évapotranspiration agit de manière significative sur le climat, ce qui fait des végétaux, et des arbres en particulier, des éléments essentiels d’adaptation des villes aux changements climatiques et un moyen efficace de lutte contre les phénomènes d’îlots de chaleur urbains.

 

arbre et eau

 

Cependant, une quantité trop importante d’eau est néfaste pour les arbres dont les racines respirent grâce à l’air présent dans le sol. Il est donc indispensable pour les villes de bien maitriser l’ensemble de ces mécanismes afin de mettre ces processus naturels au service d’une gestion écologique, économique et durable de la ville. En effet, si initialement, la présence de l’arbre et du végétal en ville répond à une demande sociale, elle joue aussi un rôle prépondérant de gestion alternative des eaux pluviales et d’atténuation des effets des changements climatiques.

 

 

Pour aller plus loin :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *